The Last of Us Part II reçoit un patch PS5 surprise

Si les joueurs PlayStation 5 manquent à l’appel de la réouverture des terrasses, la raison n’est pas à aller chercher bien loin : le titre The Last of Us Part II, la suite au blockbuster de Naughty Dog et chant de cygne de la PS4, a reçu un patch next-gen surprise doublant le framerate du jeu.

Il est ainsi désormais possible pour tous les joueurs PlayStation 5 de profiter du jeu en 60 images par seconde, et cela sans avoir à repasser à la caisse.

Crédits Naughty Dog

Lifting sobre pour la nouvelle génération de console

D’autres jeux first-party PlayStation 4 ont déjà par le passé reçu des patchs d’amélioration à destination de la nouvelle génération, doublant ainsi le framerate pour du gameplay en 60 images par seconde : on compte Ghost of Tsushima de Sucker Punch, Days Gone de Bend Studio ou, plus récemment encore, Ratchet & Clank d’Insomniac. A eux viennent ainsi se joindre The Last of Us Part II, le dernier jeu en date des studios Naughty Dog et très gros succès critique et commercial pour la maison PlayStation.

Il ne s’agit pas là d’une toute nouvelle version semblable aux précédents efforts de Naughty Dog. Si The Last of Us premier du nom avait bien reçu sa réédition Remastered un peu plus d’un an après sa sortie sur PlayStation 3, le studio a préféré redonner un lifting next-gen à travers une simple mise à jour pour sa suite – mais qui offre une expérience de jeu bien supérieure à la version PlayStation 4 d’origine.

De 30 à 60 images par secondes

Jouable à travers le mode rétrocompatible de la PlayStation 5, The Last of Us Part II reste visuellement identique à la version PS4 Pro.

La résolution d’affichage est toujours fixée à 2560×1440 pixels – il ne faut pas s’attendre à une amélioration vers la 4K – et le niveau de détail graphique n’a pas été revu à la hausse. Mais le bond de 30 à 60 images par seconde n’est néanmoins pas négligeable pour l’expérience de jeu manette en main : c’est la promesse de cette nouvelle génération de consoles, une promesse qui sera, l’on espère, tenue jusqu’à la fin.

Quant à celles et ceux qui attendent encore l’éventuelle Part III, le réalisateur Neil Druckmann a confirmé en avril dernier être actuellement en train de plancher sur l’écriture du scénario… en attendant, il faudra se contenter de l’adaptation télévisée, qui sera bientôt (enfin, tout est relatif) diffusée sur la chaine câblée américaine HBO.