The Legend of Zelda Link’s Awakening : un « Yahoo » rétabli sur Switch

The Legend of Zelda: Link’s Awakening dans sa version récemment parue sur Switch offre une différence par rapport non pas à la mouture originale, mais à son portage sur l’eShop de la 3DS. Un changement qui, précisons-le sans tarder, pourrait ne concerner que le public américain.

Sur son compte Twitter, le traducteur professionnel Clyde Mandelin a récemment partagé un changement d’apparence anecdotique entre la version de The Legend of Zelda: Link’s Awakening parue en 2011 sur sur l’eShop de la 3DS et celle sortie en septembre dernier sur Switch.

Crédit : Nintendo

Dans sa publication, entre autres repérée par Nintendo Life, et l’article dont il donne le lien, Clyde indique que lorsque Link’s Awakening DX avait été porté du Game Boy Color à la Console Virtuelle de la 3DS, un changement avait été apporté dans la salutation d’une vieille dame passant le balai.

Link’s Awakening : des répliques altérées sur certaines 3DS

Dans la version originale sortie en anglais, le personnage en question avait la réplique suivante quand on s’adressait à lui : « YAHOO! I’m fine, and you ?! » (YOUPI ! Ça va bien, et toi ?!). Mais dans la mouture rendue disponible sur 3DS, tous les « YAHOO » de cette dame avaient été remplacés par des « HELLO » ou des « YIPPEE ».

Le traducteur suggère que cette modification avait été réalisée en raison de la forte similitude entre la salutation originale et une société américaine fondée en 1995 à la résonance désormais périclitante. Sans doute que Nintendo ne souhaitait pas prendre le risque de poursuites en justice.

Dans le remake Switch, le terme « YAHOO » a été rétabli, incluant la typographie en lettres capitales et le point d’exclamation. Dans la version américaine, le personnage gagne même le surnom de « Grand-mère Yahoo », mais ici écrit plus posément et sans point d’exclamation.

Clyde Mandelin ne s’explique pas ce retour aux sources, en soulignant qu’aucun changement n’a été nécessaire dans la mouture japonaise du jeu dans la mesure où la salutation de la vieille dame et le nom de la société américaine ne s’écrivent pas de la même façon en langue nippone.

Comme évoqué plus haut, les versions autres qu’américaines ne sont possiblement pas concernées par ces altérations.