The Line, la cité linéaire rêvée par l’Arabie saoudite

En 1882, l’ingénieur espagnol Don Arturo Soria y Mata a eu l’idée folle de construire « La Ciua Lineal », qui signifie littéralement « La cité linéaire. » Comme son nom l’indique, il s’agissait de bâtir une ville qui s’étend tout en longueur autour d’un axe central. La Ciua Lineal a pu voir le jour grâce à l’aide de l’architecte soviétique Nikolaï Milioutine.

Aujourd’hui, cette fameuse cité se trouve noyée par d’autres villes au cœur de Madrid. Le projet de Don Arturo Soria y Mata a donné des idées au prince héritier saoudien Mohammed bin Salman. Le 10 janvier 2021, ce dernier est apparu à la télévision nationale saoudienne pour annoncer son intention de créer une cité linéaire en Arabie saoudite. Cette ville sera baptisée The Line.

Crédits Glady sur Pixabay

Au vu des déclarations du prince héritier saoudien, on peut dire que cette cité sera une version améliorée de la ville de Don Arturo Soria y Mata.

Une ville qui s’étendra sur 170 km de long

Mohammed bin Salman estime que la réalisation de ce projet est primordiale au vu de la situation actuelle. Durant son intervention à la télévision nationale, il a expliqué que les villes saoudiennes sont « saturées par leur propre croissance. » Il éprouve le besoin de « repenser la chose urbaine, et pourquoi ne pas imaginer des villes sans voitures, sans rues, où l’on construirait autour de la nature et pas sur elle. »

Pour ce faire, il propose la construction de la cité linéaire 2.0. Elle s’étendra sur 170 km de long. The Line est présentée par le gouvernement saoudien comme un projet « d’urbanisation qui n’a jamais été vu auparavant. »

« C’est un modèle de design urbain et d’habitabilité en harmonie avec la nature pour le 21ème siècle et au-delà. »

Rendez-vous en 2050

The Line est un projet ambitieux. D’après le site Vice, cette cité linéaire fonctionnera entièrement grâce à l’énergie renouvelable. D’autre part, les déplacements au sein de la ville ne prendront que quelques minutes.

« Où que vous vous trouviez, les écoles et les cliniques ne seront jamais à plus de cinq minutes de marche. Il est prévu qu’aucun trajet ne dépasse 20 minutes », soulignent les responsables du projet.

Pour donner vie à cette ville du futur, il faudra compter environ 500 milliards de dollars.

The Line devrait voir le jour à l’horizon 2050.