The Lottery : une nouvelle série SF à surveiller de près

Imaginez un futur proche. Tout a l’air normal, rien ne semble avoir changé. A un détail près : les femmes ne peuvent plus tomber enceintes. Aucune d’entre elles. L’espèce est donc menée d’extinction mais il reste un dernier espoir : une centaine d’embryons ont été conservés. Qui aura l’honneur de les porter ? C’est précisément le sujet de The Lottery, une nouvelle série de science-fiction plutôt prometteuse.

Il faut bien l’avouer, en ce moment, les séries SF ont la côte. Almost Human, Continuum, Defiance, Extant, Revolution, The 100, The Last Ship, ce ne sont pas les choix qui manquent.

The Lottery

Mais voilà, le truc, c’est qu’une série ça se dévore finalement assez vite. Un dimanche pluvieux, une semaine de vacances ou un bref congé maladie suffisent à enchainer les saisons. Bien heureusement, les studios hollywoodiens lancent fréquemment de nouvelles productions.

Des productions comme The Lottery.

Comme indiqué un peu plus haut, l’intrigue se déroule dans un futur proche, et dans une société pas si différente de la notre. L’humanité est cependant confronté à un problème de taille, un problème mettant en danger sa propre survie. Les femmes ne sont plus capables d’enfanter. Pourquoi ? Toute la question est là, mais il reste tout de même un espoir puisque les scientifiques sont parvenus à sauver cent embryons.

Il ne leur reste plus qu’à les implanter dans des mères porteuses. Et pour ce faire, les gouvernements vont organiser une gigantesque loterie afin de déterminer quelles femmes auront l’honneur de porter la vie.

Pour le moment, seule une saison a été signé, une saison qui se compose de dix épisodes. Le pilote a été projeté dimanche dernier aux Etats-Uni et il a apparemment été bien accueilli par les téléspectateurs. Dans tous les cas, le casting est plutôt intéressant avec des acteurs comme Martin Donovan (Hannibal, Homeland, Silent Hill), Marley Shelton (Mad Men, Scream 4, Sin City), David Alpay (Les Experts, Perception, Vampire Diaries), Lesley-Ann Brandt (Spartacus, Les Experts, Chuck) ou encore Athena Karkanis (The Listener, Supernatural, Cover Affairs).

Que du beau monde, en somme.

On termine avec la bande-annonce qui va bien.