The Mandalorian : Gina Carano virée pour ses propos

The Mandalorian a rencontré un franc succès, et pas uniquement en raison de la présente de Pedro Pascal à son casting. La force de cette série réside en effet beaucoup dans ses personnages secondaires, que ce soit ce bon vieux Baby Yoda ou encore… Cara Dune.

Une Cara Dune qui risque malheureusement de ne pas faire partie de la troisième saison de la série en raison des propos très polémiques de son interprète, Gina Carano.

Cara Dune risque de ne pas être présente dans la saison 3 de The Mandalorian à cause des propos polémique de son interprète - crédits Lucasfilm
Cara Dune risque de ne pas être présente dans la saison 3 de The Mandalorian à cause des propos polémiques de son interprète – crédits Lucasfilm

Des propos qui lui ont valu d’être remerciée par Lucasfilm… et son agence.

Gina Carano, une habituée des polémiques

Comme souvent, tout a commencé par une publication sur les réseaux sociaux, et plus précisément sur Instagram. Dans une publication depuis supprimée, l’actrice dressait en effet un parallèle grotesque et incompréhensible entre… la vie d’un Républicain de nos jours et celles d’un Juif durant l’Holocauste.

Loin d’en rester là, elle a poursuivi ensuite sur TikTok en expliquant que les Juifs n’avaient pas été battus uniquement par les nazis, mais aussi par leurs voisins, et même par des enfants.

Sans surprise, ses propos ont déclenché la fureur de nombreux internautes. Ce que l’on peut aisément comprendre compte tenu des événements qui se sont déroulés pendant la Seconde Guerre mondiale. Des événements abjects, inhumains et qui ont révélé ce qu’il y a de pire chez notre espèce.

Lucasfilm se passera de ses services, dommage pour Cara Dune

Lucasfilm, de son côté, a donc été obligé de prendre des mesures drastiques. Par la voix de l’un de ses porte-paroles, l’entreprise a ainsi indiqué que Gina Carano n’était pas employée par Lucasfilm et qu’il n’est pas question que cela change dans le futur. Elle a également qualifié les propos de l’actrice d’odieux et d’inacceptables.

Un avis que partage visiblement l’agence de l’actrice, UTA, qui a pris la décision de la licenciée en raison de ses propos.

Il faut d’ailleurs rappeler que l’actrice n’en est pas à sa première polémique. Adepte des théories complotistes, elle a également tenu de nombreux propos allant à l’encontre du mouvement Black Lives Matter, des propos qui lui avaient valu une fois encore de nombreuses critiques.

Ouvertement républicaine, elle s’était également prononcé contre le port du masque aux Etats-Unis.

Mots-clés the mandalorian