The Mandalorian : Voilà à quoi aurait pu ressembler Baby Yoda

The Mandalorian, série aux airs de western, est sans doute l’une des productions qui aura participé au lancement tonitruant de Disney+. Même Mark Hamill, éternel Luke Skywalker de Star Wars, a partagé son enthousiasme quant à ce show dont la deuxième saison a pu être bouclée avant le confinement. Et comme tout bon produit de cet univers imaginé par George Lucas et désormais détenu par Disney, The Mandalorian mise sur le merchandising. C’est notamment (mais pas entièrement) pour cette raison qu’est né Baby Yoda, âgé de 50 ans et décrit comme mignon par les fans du personnage.

Mais avant de créer Baby Yoda, de nombreux artistes ont bossé sur son design.

Crédits Disney +

Et les concepts retenus ont été dévoilés, notamment par Yahoo.

Un Baby Yoda bien moins mignon

Jon Favreau, qui réalise The Mandalorian, est revenu sur les premiers designs de Baby Yoda. Pour certains, on est bien loin du côté mignon chez le personnage. Le réalisateur a notamment expliqué “Certains étaient trop mignons, d’autres trop laids, d’autres avaient de mauvaises proportions“. Il aura fallu pour les équipes artistiques bosser longtemps pour trouver le Baby Yoda parfait. Et le résultat est là puisque celui qui est surnommé “The Child” (littéralement “L’Enfant”) est apprécié par une large majorité des fans.

Dave & moi avions tout recommencé à zéro, et c’est une image de Chris Alzmann qui nous à mis sous le nez cette veste d’aviateur, on en savait rien. Il avait un regard bizarre, du genre à côté de la plaque. On trouvait que ça avait un charme et c’est vraiment devenu l’image type qui nous à fait dire : c’est vraiment bien.

Comme toute conception d’un personnage, il aura fallu à Jon Favreau et ses équipes explorer plusieurs pistes. Comme le montre l’image ci-dessous, L’Enfant avait été pensé, à gauche, comme plus joufflu avec des traits… légèrement hideux. Quant à celui à droite, son visage semblait plus lisse et sérieux. Très peu en adéquation avec le tempérament du Baby Yoda.

Car, comme Jon Favreau l’explique, ce qui fait le charme du personnage, c’est avant tout son esprit “à côté de la plaque“.

Crédit : Disney