The Missing, le nouveau Swery, fait souffrir son héroïne dans une première vidéo

Alors que les admirateurs du bonhomme continuent, en secret, d’attendre une simili-suite à Deadly Premonition ou une seconde saison pour Dark Dreams Don’t Die, Swery, en attendant de nous livrer The Good Life, vient de révéler The Missing, un apparent jeu de torture vu de côté.

Vraiment, il faut reconnaître que suivre avec intérêt la carrière d’un créateur nous ayant ébloui avec l’une de ses œuvres passées, pour ne finalement plus trop s’y retrouver, est une épreuve tendant à l’introspection. Et si, au contraire, ce public n’était pas, ou plus, capable de faire la part des choses ? Et si toutes ces nouvelles réalisations témoignaient d’un talent toujours présent, en dépit d’une enveloppe changée en carte postale et d’une lettre non plus rédigée à la main, mais au clavier d’ordinateur ?

Si Dark Dreams Don’t Die (D4) avait pu témoigner d’une ambition similaire à celle de Deadly Premonition, The Good Life, projet Kickstarter conduit par Swery et son studio White Owls, se veut quelque peu plus confidentiel dans ce qu’il montre jusqu’à présent. Mais avec The Missing, dont le titre complet est The MISSING: J.J. Macfield and the Island of Memories, on pourrait bien se retrouver avec un titre à l’ambiance certes délicieusement dérangé, mais présenté comme un Limbo-like en un peu plus coloré.

The Missing, le Limbo de Swery prévu pour cette année sur consoles et Steam

La bande-annonce de présentation nous montre, de profil, une jeune femme à la recherche d’une certaine Emily. Autant vous le dire tout de suite, les quelque deux minutes de gameplay présentées ne laissent point du tout entendre que notre avatar touchera au but. Parce que sans cesse torturé, jusqu’à la mort, par des obstacles divers et variés : feu, eau, électricité, roues dentées, cymbales d’un singe en peluche géant… Comme si finalement, plus que la découverte d’une histoire, c’est l’échec qui allait prédominer dans The Missing, dont la typographie des textes rappelle d’ailleurs Deadly Premonition.

Ce titre lui aussi développé par White Owls, avec la partie édition assurée par Arc System Works, est prévu pour sortir dans le courant de l’année sur PS4, Xbox One, Switch et PC via Steam. Vous allez voir qu’on n’est pas loin d’un gros des ventes sur une certaine console hybride qui lui amènera une nouvelle ressortie de Deadly Premonition.

Mots-clés the missing