The Phone House met (presque) la clé sous la porte

The Phone House ne se porte pas très bien depuis plusieurs mois maintenant, et il semblerait finalement que tous les efforts de la filiale* de l’américain Best Buy pour tenter de renverser la vapeur se soient soldés par un échec cuisant. Preuve en est, le distributeur vient tout juste d’envoyer une dépêche à l’AFP pour annoncer une très mauvaise nouvelle : dès l’année prochaine, il mettra un terme définitif à ses activités de distribution. En d’autres termes, et pour faire simple, les boutiques de The Phone House vont fermer la porte dès 2014, menaçant ainsi les emplois de quelques 1.200 salariés dans l’hexagone.

Comme indiqué un peu plus haut, The Phone House est dans une situation difficile depuis plusieurs mois maintenant. Après avoir perdu son contrat avec Bouygues Telecom, c’est Orange qui avait menacé d’en faire autant avant de revenir sur sa décision en avril dernier.

The Phone House : c'est terminé

The Phone House va fermer ses boutiques. Définitivement.

Toutefois, il semblerait que cela n’ait pas suffit à assurer la pérennité du modèle économique du groupe. Ce dernier vient effectivement d’annoncer qu’il souhaitait mettre un terme à ses activités de distribution en France. Dès l’année prochaine, toutes ses boutiques vont donc mettre la clé sous la porte et c’est une situation d’autant plus problématique que sur les 1.200 salariés du groupe, 900 travaillent actuellement en magasin.

Notez cependant que la direction de The Phone House a tenu à déclarer que la sauvegarde des emplois se trouvait au coeur de ses préoccupations. La franchose va ainsi tenter de trouver une solution pour minimiser les dégâts et pour offrir de nouvelles opportunités à ses employés. Sur le principe, c’est évidemment une bonne chose, mais il faudra tout-de-même attendre un peu pour savoir si ces belles promesses aboutiront réellement sur des solutions concrètes. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que nous ne manquerons pas d’avoir une pensée émue pour toutes ces personnes qui risquent de perdre leur emploi dans les mois à venir.

* : Si The Phone House n’appartient pas véritablement à Best Buy, il faut noter que le géant américain détient 50% des parts de la société.

Via (Crédits PhotoGebruiker Eric)

Mots-clés emploi