The Queen’s Gambit (Le jeu de la dame) bat les records sur Netflix

The Queen’s Gambit, la « short serie » récemment révélée par Netflix surfe actuellement sur le succès et inscrit un nouveau record en termes d’audience sur la plateforme de streaming. En effet, selon les derniers chiffres, pas moins de 62 millions de ménages l’ont suivi, en seulement un mois, puisqu’elle est sortie le 23 octobre dernier.

Pour ceux et celles qui l’ignorent encore, The Queen’s Gambit, la série tirée du roman éponyme de Walter Tevis, retrace l’histoire d’une orpheline des années 1950 qui apprend à jouer aux échecs et cherchera à devenir la meilleure à ce jeu. La trame de l’histoire raconte d’ailleurs l’évolution du personnage face aux péripéties de sa vie.

The Queen’s Gambit bat les records sur Netflix. Crédits Netflix

Selon Netflix, l’adaptation de l’histoire à l’écran a rencontré un succès planétaire. La plateforme parle d’ailleurs de la plus grande « série limitée » que la plateforme ait connue à ce jour, la plaçant en tête des classements dans de nombreux pays. Un succès qui profite également au petit monde qui gravite autour de cette production.

Un franc succès pour cette adaptation du roman de Walter Tevis

Le roman original de Walter Tevis qui a inspiré The Queen’S Gambit a été publié en 1983. Dans le rôle principal, Anya Taylor-Joy aka Beth Harmon, un génie des échecs qui a fait ses armes à l’orphelinat. Son amour de ce jeu la conduira ensuite à défier les plus grands noms du domaine afin de se rapprocher du titre de meilleure joueuse d’échecs au monde.

Et on peut dire que l’initiative de Netflix de reprendre le roman pour l’adapter à l’écran a bien payé. C’est même un franc succès puisque sur les 28 premiers jours de diffusion sur la plateforme, The Queen’s Gambit  a été suivie par un record de 62 millions de ménages. Une audience qui va de la Russie à l’Afrique du Sud en passant par la France, Israël et bien d’autres pays.

Selon Netflix, The Queen’s Gambit est maintenant entré dans le top 10 des séries dans 92 pays, avec notamment une première place au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, en Argentine entre autres.

Le monde autour de The Queen’s Gambit s’enflamme

Netflix n’est pour autant pas le seul gagnant dans l’histoire. En effet, le succès fulgurant de la série a également profité au roman de Walter Tevis qui a aussi vu le nombre de ses ventes augmenter. Ce qui l’a même fait entrer dans la liste de best-sellers du New York Times.

Et cela ne s’arrête pas là. D’après Peter Friedlander, vice-président des Original Series chez Netflix, depuis la série, les recherches Google sur « comment jouer aux échecs » ont explosé. On apprend également que les commandes de tables d’échecs ont aussi grimpé de 250 % chez eBay. Pour dire que c’est carrément devenu un phénomène à l’échelle de la planète.

Friedlander d’ajouter que toutes ces retombées marquent « l’ampleur et le poids du travail du scripteur et réalisateur Scott Frank », sans qui The Quenn’s Gambit n’en serait pas à ces sommets.