The Speeder, la moto volante à 380 000 $

JetPack Aviation a publié une vidéo montrant sa moto volante à réaction, appelée « The Speeder » sur YouTube. Ce bolide semblant être sorti tout droit de Star Wars est encore au stade de la conception, mais la start-up a déjà publié des visuels de synthèse et des vidéos d’animation en 3D.

Les précommandes sont possibles à Los Angeles. Pour réserver, les clients doivent déposer une avance de dix mille dollars et payer 380 000 dollars au moment de la livraison.

The Speeder

Capture YouTube

Jusqu’à présent, aucun exemplaire n’a été réalisé. L’entreprise est encore en pleine négociation avec la fédération de l’aviation civile américaine pour homologuer sa création. En plus, la production commerciale se limite à seulement vingt unités. Le reste sera consacré à des applications militaires et gouvernementales.

« Le groupe vise un prototype du speeder dans quatorze mois et construira un autre opérationnel à l’échelle 1/3 pour un essai. Les livraisons se feront en 2021 », a déclaré David Mayman, PDG de JetPack.

Il faut être titulaire d’un brevet et peser moins de cent neuf kilos

La Speeder commerciale à version ultralégère sera propulsée par quatre turboréacteurs alimentés au kérosène ou au diesel. Elle disposera de quatre turbines à la place des roues, mais conservera un moteur thermique.

Elle ne nécessitera pas de licence de pilote. Par contre, une version expérimentale sera capable de voler à plus de 241 km/h et requerra cette fois des formalités.

Les performances inégalées de la moto sont dignes d’un film de science-fiction. Elle pourra d’ailleurs voler jusqu’à 4,5 kilomètres. Elle peut atteindre une vitesse de deux cent quarante kilomètres à l’heure pendant trente minutes au maximum.

L’équilibre et la stabilité sont gérés à la manière d’un drone.

L’engin dispose d’un écran de douze pouces avec une vue sur l’altitude, la boussole, la vitesse, la poussée verticale, la localisation, l’autonomie restante, le régime moteur, le taux de combustion du carburant et bien d’autres encore. Les commandes radio et le système de sécurité sont aussi accessibles depuis ce tableau de bord.

La performance du véhicule de cent cinq kilos dépendra néanmoins du poids du pilote et des conditions météo. En plein vol, il rugit énormément. Pour pouvoir profiter de cette technologie, il faut être titulaire d’un brevet et peser moins de cent neuf kilos.

Dans l’épisode VI de Star Wars, « Le Retour du Jedi », la princesse Leia et Luke Skywalker entament une course-poursuite en chevauchant un engin incroyablement similaire.

Un concept qui n’est pas tout à fait nouveau

En réalité, l’idée d’une moto volante n’est pas une première, car la police de Dubaï en possède à peu près la même. La leur a été conçue par une entreprise russe, pour une modique somme de 150 000 $.

Par ailleurs, il y a la « Hoversurf S3 Scorpion » qui dispose d’un châssis couplé à quatre rotors munis d’hélices alimentés par des batteries. Avec ses 114 kg, l’engin peut filer jusqu’à 96 km/h pendant une quinzaine de minutes avec pilote ou quarante minutes en mode drone. Le véhicule coûte 150 000 dollars.

Mots-clés insolite