The Suicide Squad : Comment choisir quels personnages vont mourir (ou pas)

The Suicide Squad arrive aujourd’hui sur nos écrans, plusieurs années après le premier film. Un film largement boudé par les fans, notamment à cause de son traitement des personnages, une esthétique vieillotte et un Joker peu convaincant. Même James Gunn, réalisateur de The Suicide Squad, n’a pas jugé bon de faire revenir la Némésis de Batman. Mais plusieurs autres sont présents comme Harley Quinn, dernier tour de piste pour Margot Robbie, ou encore Captain Boomerang. Et lors de la nouvelle mission périlleuse de la Task Force X, James Gunn a dû choisir quels personnages vont mourir… ou pas. Mais comment sont sélectionnés les (malheureux) perdants ?

En interview, James Gunn a expliqué sa logique lorsqu’il s’agit de choisir qui va mourir.

Harley Quinn, interprétée par Margot Robbie
Crédit : Warner Bros.

Le cinéaste révèle que certaines « qualités » restent nécessaires pour survivre !

James Gunn avait toujours en tête les personnages voués à mourir

James Gunn était l’invité de l’émission Jake’s Takes. L’occasion pour le réalisateur de révéler comment choisir quels personnages vont mourir. Ce dernier dévoile que « ce n’est pas aléatoire » et que « chaque mort fait avancer l’histoire ». Le cinéaste confie que « certains allaient mourir, je le savais lorsque j’ai décidé de les introduire, d’autres plus tôt, d’autres plus tard ». L’homme parle de « suivre son instinct ».

Malgré ces morts, James Gunn dévoile (sans spoiler) que « deux personnages particuliers de The Suicide Squad, chaque fois que je regarde le film, j’ai les larmes aux yeux car je ne veux pas qu’ils meurent ». Mais le réalisateur pense que « ces disparitions servent l’histoire, c’est pour ça qu’elles ont lieu ». Rappelons que dans les comics Suicide Squad, n’importe qui peut disparaître d’un coup. Les membres ont tous un explosif sous la peau pouvant être activé à tout moment.

Sans oublier que les antihéros remplissent des missions périlleuses, mortelles, et peuvent être tués à n’importe quel moment. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de Suicide Squad : le caractère sacrifiable de tous ces personnages foncièrement mauvais mais attachants malgré tout. Aussi bien Harley Quinn de Bloodsport ou Captain Boomerang, Peacemaker, etc. Et cette nouvelle adaptation n’échappe pas à la règle.

The Suicide Squad sort ce 28 juillet en salle.