The Suicide Squad : les slogans qui n’ont pas été retenus pour la veste de Harley Quinn

James Gunn, réalisateur de The Suicide Squad, a confié au réseau Twitter que plusieurs slogans avaient été envisagés pour recouvrir la veste de Harley Quinn. Selon les opinions, on pourra donc considérer qu’il a fait le bon choix ou qu’il s’est magistralement loupé.

Ne serait-ce que parce qu’elle est l’unique personnage principal féminin du film, avec en sus un caractère décalé bien à elle, Harley Quinn est l’une des attractions de The Suicide Squad.

Margot Robbie dans le rôle de Harley Quinn
Crédit YouTube.

Il n’aura donc pas échappé à de nombreux spectateurs que la veste de l’acolyte du Joker arbore le message “Live Fast Die Clown” (Vivez à fond, mourez en clown). Et comme vous le savez sûrement maintenant si vous lisez ces paragraphes de haut en bas et de gauche à droite, nous allons maintenant parler des slogans qui auraient pu figurer à la place de celui-ci.

A lire aussi : Margot Robbie (Harley Quinn) commente le Ayer’s Cut de Suicide Squad

The Suicide Squad : James Gunn avait établi une “longue liste de slogans” pour la veste de Quinn

C’est James Gunn lui-même, réalisateur de The Suicide Squad, qui a révélé sur son compte Twitter que le dos de Harley Quinn aurait pu faire la promotion d’autres messages :

“Pour la veste de #HarleyQuinn dans #TheSuicideSquad, j’ai dressé une longue liste de slogans qu’elle pourrait avoir au dos et je l’ai réduite à ces trois-là, que nous avons tous testés sur des vestes réelles. J’ai eu du mal à me décider entre les deux premiers mais, à la fin, c’est #LiveFastDieClown qui a été retenu.”

Si vous n’avez pas les images, les deux autres propositions étaient “Clown AF”, soit “Clown as Fuck” (P..ain de clown), et “World’s Greatest Granpa” (le plus génial papy au monde). Il aurait d’ailleurs été intéressant de voir Harley Quinn revêtir ces différentes vestes tout au long du film, même si la majeure partie du temps, elle y porte une longue robe rouge.

The Suicide Squad est dans les salles françaises depuis le mercredi 28 juillet dernier. JP’s Box-Office rapporte une première semaine à 256 516 entrées, un score qu’il sera forcément tentant d’expliquer par les restrictions sanitaires actuellement en vigueur vu que les retours semblent quasi-unanimes sur la (haute) qualité du long-métrage.