The Tonight Show : Jimmy Fallon et Sophia ont formé un duo musical

Les duos entre présentateur et invité de marque sont monnaie courante dans pratiquement tous les late-night show aux États-Unis. L’émission de Jimmy Fallon aura marqué les esprits lors de la prestation de l’animateur vedette avec Sophia. C’est un robot présenté comme l’avant-garde de la révolution robotique. La soirée s’est terminée en beauté avec une belle interprétation de « Say Something » de Christina Aguillera.

Si Sophia a eu ce privilège, c’est parce que robot est célèbre depuis un certain moment déjà. Avant cette prestation au Rockefeller Plaza, le produit « le plus avancé » de Hanson Robotics a voyagé dans 25 pays et fait la couverture de Cosmopolitan.

Sophia

Dans son périple, Sophia a rencontré Angela Merkel et Will Smith. Elle s’est même exprimée à l’ONU et à l’OTAN.

Autre clou du spectacle, Jimmy Fallon a fait la connaissance de la petite sœur de Sophia. La dernière-née de la famille Hanson s’appelle sobrement Little Sophia.

Les capacités de Sophia et de sa petite sœur

Little Sophia est capable de marcher, de jouer à des jeux, de raconter des histoires… Animée par une intelligence artificielle, elle peut également apprendre des concepts nouveaux. C’est ce qui lui permet notamment de fonctionner comme une assistante personnelle. Le robot est aussi capable de faire du développement informatique et bien plus encore.

L’artistique n’est pas en reste. Sophia l’a prouvé lors de sa prestation avec Jimmy Fallon. Il faut dire que la voix de l’intelligence artificielle a été revue pour être la plus réaliste possible. Une autre caractéristique a frappé le public : Sophia peut éprouver des émotions… ou tout du moins les simuler !

Sophia aimerait-elle être considérée comme un être humain ?

Sophia reste avant tout un robot humanoïde. Il existe un concept selon lequel lorsqu’une intelligence artificielle devient trop réaliste, elle a tendance à provoquer chez les humains un sentiment de malaise, voire de révulsion.

Justement, quand on a parlé de ce concept à Sophia, elle se serait sentie offensée. A croire que le robot se considère comme l’égal des humains. Bien sûr, son émotion est une réaction programmée à l’avance. Après tout, c’est le propre d’un robot/assistant personnel que de communiquer comme un humain. Cela passe par les émotions.