The Wonderful 101 Remastered : avec Nintendo, PlatinumGames aurait été contraint à l’exclusivité Switch

Après avoir lancé une campagne Kickstarter pour financer le développement d’un jeu déjà sorti sur Wii U, PlatinumGames a depuis déclaré que Nintendo avait proposé une collaboration au studio. Sauf que celle-ci aurait contraint cette remastérisation de The Wonderful 101 à paraître uniquement sur Switch.

Après avoir laissé traîner quelques indices, PlatinumGames a finalement levé le voile, le lundi 3 février 2020, sur l’un de ses mystérieux projets : une remastérisation de The Wonderful 101, titre originellement paru sur Wii U et seulement elle. L’annonce s’est faite au travers de l’ouverture d’une campagne de financement participatif sur la plate-forme Kickstarter.

Autrement dit, la réalisation de cette ressortie n’était pas jouée d’avance, même s’il n’a pas fallu longtemps pour que les 50 000 dollars demandés pour une version Switch soient promis. À l’heure où ces lignes sont rédigées, des moutures Steam et PS4 ont été validées de même qu’un mode contre la montre, avec le million d’euros qui devrait facilement être atteint.

Encore un

On notera que parmi les contreparties affichées se trouvent le privilège d’être bloqué sur Twitter par Hideki Kamiya lui-même, alors qu’il suffit de s’adresser au cofondateur de PlatinumGames dans une langue autre que japonaise et sur un sujet dont on lui a déjà maintes fois rabattu sur les oreilles pour obtenir pareille distinction.

Le même Hideki Kamiya qui, auprès de Gematsu, a raconté qu’une collaboration avec Nintendo aurait pu éviter au studio de passer par la case du financement participatif :

“Nous avons estimé qu’il [NDLR : The Wonderful 101] n’avait pas tout à fait atteint le public qu’il méritait. En tant que créateurs, nous sommes très confiants dans le jeu. Ce projet est une occasion unique de rassembler les fans et de voir jusqu’où le jeu peut aller, c’est pourquoi nous avons opté pour le financement participatif. Nous en avions d’abord parlé avec Nintendo, mais ils nous ont dit :  ‘soit vous le faites avec nous exclusivement ou vous-mêmes.’ Mais en parlant avec eux, ils nous ont permis de conclure un accord, ce qui nous a fait décider de démarrer ce projet.”

Cette ressortie est prévue pour avril prochain, au moins pour la version Switch, avec une différence tellement minime entre les tarifs des éditions dématérialisée et physique (environ 33 et 37 euros) que le meilleur choix semble tout indiqué.