Thomas Pesquet revient bientôt sur Terre

Thomas Pesquet, l’astronaute français rejoindra bientôt la Terre après son voyage au-dessus de nos têtes. Son périple prendra fin le 2 juin, après 19 jours supplémentaires passés à bord de la Station Spatiale Internationale.

À 400 kilomètres au-dessus de la terre ferme, le Rouennais de 39 ans a récolté l’une des plus belles et plus complètes collections de photos au monde.

Parti le 17 novembre 2016 du cosmodrome de Baïkonour, Thomas Pesquet a pris place à bord de l’ISS deux jours plus tard. Son retour était initialement prévu pour ce lundi 15 mai, mais les agences spatiales ont prolongé son séjour jusqu’au 2 juin.

Plus de six mois dans l’Espace

Cette modification n’est pas un « cadeau » offert à notre cher astronaute. C’est en réalité dû à un ajustement des rotations entre les équipages de l’ISS. Car si la date du retour n’avait pas été modifiée, l’équipage à bord aurait été réduit à seulement trois occupants pendant dix semaines, soit 50% seulement de la capacité d’accueil qui peut être portée à six astronautes.

Cela aurait également induit une réduction de la cadence de travail dans ce laboratoire exceptionnel. Les membres de la prochaine expédition arriveront à bord que le 28 juillet, grâce à un vaisseau Soyouz. Il s’agira du russe Sergey Ryazansky, de l’américain Randy Bresnik et de l’italien Paolo Nespoli.

Thomas Pesquet aura donc passé au terme de son périple plus de six mois autour de la planète. Ce qui correspond à plus de 3.000 tours du monde. En effet, l’ISS effectue un tour du monde en seulement 90 minutes, ce qui correspond à 16 fois par jour. Le tout à une altitude variable proche des 400 kilomètres.

Au cours de ces six mois, la star tricolore aura effectué deux sorties extravéhiculaires avec succès. Une troisième sortie était prévue, mais elle a finalement été confiée à un autre astronaute.

Le meilleur spot photographique

Ce qui lui laisse plus de temps pour prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux. Ses dizaines de photos partagées chaque jour sur le web nous font découvrir en direct les paysages extraordinaires de notre planète, ainsi que les divers événements météorologiques au cours des différentes saisons.

Ses publications rencontrent un réel succès, notamment sur Twitter. Il faut dire que c’est un privilège de découvrir ce qu’il voit, et de partager avec lui ces instants magiques.

Malgré cela, il précise à RFI que les photos n’offrent pas la splendeur du réel : « Quand elle est éclairée par le Soleil, le bleu de la mer et le blanc des nuages réfléchissent la lumière de telle manière que ça brille un peu avec l’atmosphère. On a l’impression que la Terre brille. On ne le voit pas quand on regarde sur les photos, il y a une lueur bleutée qui est très belle. Ça m’a beaucoup impressionné. »

À bientôt sur le plancher des vaches, avec plein d’images et de souvenirs en mémoire, et des milliers de photos à contempler…