Tiens, l’apocalypse est maintenant prévue pour le 19 novembre

Nibiru alimente d’innombrables théories depuis une trentaine d’années et de nombreuses personnes sont ainsi persuadées que cette mystérieuse planète finira par détruire la Terre. Certaines d’entre elles s’attendent même à une apocalypse pour le 19 novembre.

Nibiru est à la base un nom utilisé dans l’astrologie babylonienne, un nom apparaissant sous la forme d’un personnage mineur dans une pièce dédiée à la création faisant partie de la bibliothèque d’Assurbanipal : Enuma Elish. Beaucoup l’associent au dieu Mardouk ou bien à un astre le représentant.

Eau Terre

Les théories divergent, bien entendu. Pour certains archéologues, Nibiru est le nom akkadien de la planète Jupiter, pour d’autres il pourrait désigner au choix  α Draconis ou peut-être β Ursae Minoris.

Nibiru, un mythe remontant à l’époque babylonienne

Zacharia Sitchin, un écrivain américain d’origine soviétique né dans les années 20, a souvent évoqué le mythe dans ses propres écrits, des écrits portant le plus souvent sur les origines de notre espèce. L’homme attribuait en effet la création de l’humanité aux Annunaki, des divinités sumériennes venant d’une autre planète.

Dans son livre intitulé La 12e Planète, Sitchin s’est penché sur une ancienne légende tirée d’un texte découvert dans les ruines de la bibliothèque d’Assurbanipal à Ninive. Ce dernier faisait allusion à un combat céleste entre deux divinités du nom de Tiamat et Nibiru, mais l’écrivain pensait pour sa part que la légende reposait sur des faits astronomiques réels et que ces deux entités étaient en réalité des planètes.

Mieux, il pensait même que la Terre et la ceinture d’astéroïdes étaient nées d’une collision entre Tiamat et Nibiru.

Sitchin pensait également que Nibiru décrivait une orbite elliptique et il s’attendait ainsi à ce que cette mystérieuse planète finisse par repasser dans le voisinage de la Terre, provoquant par la même occasion chaos et destruction sur notre monde.

La théorie de l’écrivain a été très critiquée dans le milieu scientifique et les astronomes ont manifesté à plusieurs reprises leur désaccord.

La NASA a formellement démenti l’existence de Nibiru

Toutefois, la légende de Nibiru a continué à se développer les années suivantes et de nombreuses personnes sont à l’heure actuelle persuadées de l’existence de cette planète. David Meade a publié un livre à ce sujet un peu plus tôt dans l’année et il avait même évoqué une collision probable pour le 23 septembre avant de se raviser et d’évoquer une série de catastrophes à partir du 15 octobre.

La théorie de David Meade a été massivement reprise sur la toile et la NASA avait du coup publié un communiqué afin de démentir publiquement les allégations de l’homme et l’existence de Nibiru.

Il faut croire que cette initiative n’a pas été suffisante. Selon les membres du site Planetxnews.com, Nibiru n’est pas un mythe et elle serait même en train de se rapprocher de notre propre planète. Pour appuyer leur propos, ces derniers citent notamment la vague de catastrophes naturelles qui a frappé la Terre ces derniers mois, des catastrophes imputables selon eux à l’attraction gravitationnelle de la planète évoquée par Sitchin.

Terral Croft, un écrivain, va même plus loin et il s’attend ainsi à un pic de l’activité sismique terrestre pour le 19 novembre prochain. D’après lui, ces secousses devraient réduire en poussière de nombreuses villes et toucher de plein fouet l’Italie ou encore la France.

Si le compte est bon, nous en sommes donc à deux ou trois apocalypses cette année. Belle moyenne, n’est-ce pas ?

Mots-clés insolitenibiru