Tiens, le HomePod Mini aussi vient de fuiter

C’est un véritable festival. Après les iPhone 12 et leur base de chargement sans fil magnétique, c’est au tour du HomePod Mini de se montrer, au travers de rendus publiés une fois encore par Evan Blass.

Les rumeurs n’avaient donc pas menti. Apple compte en effet offrir un petit frère à son HomePod et une nouvelle enceinte connectée devrait donc être présentée ce soir. Une enceinte plus compacte, moins chère et proposant aussi une ou deux petites choses en plus.

Voilà à quoi devrait ressembler le HomePod Mini

A commencer par un tout nouveau design… plus sphérique.

Un HomePod Mini plus sphérique

En effet, en supposant que les rendus publiés par Evan Blass soient authentiques, et il n’y a aucune raison qu’ils ne le soient pas, le HomePod Mini ne devrait pas adopter le même look que le HomePod.

Exit donc le cylindre compact, cette fois Apple aurait opté pour une sphère écrasée dans sa partie inférieure et supérieure. Plus compacte, l’enceinte devrait donc moins attirer les regards.

Le revêtement texturé serait toujours présent pour sa part, avec des mailles qui semblent à première vue un peu plus larges – ou un peu moins serrées – que celles du HomePod.

Des LED colorées semblent avoir été placées sur le sommet de la sphère, des LED dont les couleurs rappellent furieusement celles de cette bonne vieille Siri. Ce qui n’a d’ailleurs rien surprenant puisque l’assistant sera présent à bord de l’enceinte. Le HomePod Mini pourra ainsi être entièrement contrôlé à la voix. Lui, mais aussi tous les équipements connectés de la maison puisque l’appareil prendra logiquement en charge HomeKit.

A lire aussi : Ca se précise pour le HomePod Mini avant la fin de l’année

Une enceinte connectée, et plus si affinités

Attention en revanche, car le HomePod Mini ne devrait pas se limiter à cet usage. Jon Prosser s’attend en effet à ce que l’enceinte soit également équipée d’une puce U1. Présente à bord des iPhone 11, cette dernière permet d’offrir une géolocalisation très précise. Les futurs AirTags, les futurs traqueurs d’Apple, devraient d’ailleurs eux aussi jouer cette carte. Dans ce contexte, il serait finalement assez logique que le HomePod Mini aille aussi dans cette direction.

Grâce à cette puce, le HomePod Mini devrait effectivement être en mesure de localiser plus précisément les iPhone 11, les futurs iPhone 12 et par extension leur utilisateur. Beaucoup de choses deviendraient alors possible et on peut même imaginer un système multiroom automatisé reposant entièrement sur cette puce, avec des HomePod Mini capable de s’activer automatiquement lorsque l’utilisateur pénètre dans la pièce où ils sont placés.

Mais pour le savoir, il faudra bien entendu attendre la conférence de presse de ce soir. Une conférence de presse qui perd malheureusement un peu de sa magie avec toutes ces fuites.

A lire aussi : Grosse fuite pour les iPhone 12

Mots-clés applehomepod mini