Tiens, le monstre du Loch Ness se promène en Alaska

Craig McCaa était en train de photographier la rivière Chena lorsqu’il a aperçu une forme ondulante mesurant environ quatre mètres de long, une forme nageant à contre-courant du cours d’eau. Il a pu filmer la scène et il a ensuite partagé la séquence sur Facebook. Beaucoup de gens pensent qu’il s’agit du monstre du Loch Ness ou d’un de ses lointains cousins.

Comme chacun le sait, cette créature légendaire est censée vivre dans le Loch Ness et donc dans un des nombreux lacs d’eau douce des Highlands, en Ecosse.

Nessie

Nessie aurait-il pris des vacances en Alaska ?

Ce détail n’est d’ailleurs pas anodin car l’Ecosse a toujours été une terre fertile pour les légendes et les monstres.

L’Ecosse et les monstres aquatiques, une longue histoire d’amour

La mythologie écossaise est en effet très riche et elle compte d’innombrables créatures aquatiques comme le Kelpie ou même le Each Uisge. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu de la topologie des lieux.

L’Ecosse compte en effet de nombreux archipels et d’innombrables lacs. L’eau est donc omniprésente sur tout le territoire.

En attendant, le mythe du monstre du Loch Ness remonte pour sa part à l’an 565, lorsqu’un moine irlandais s’est jeté à l’eau pour sauver un de ses disciples. A l’époque, il avait effectivement déclaré avoir été attaqué par une créature monstrueuse, une créature qu’il avait réussi à faire fuir en invoquant la puissance de Dieu naturellement.

La légende a mis plusieurs siècles avant de se répandre et il a fallu attendre les années 30 pour qu’elle acquière une portée mondiale et qu’elle sorte ainsi des frontières écossaises.

De nombreux curieux se sont rendus sur place dans les années qui ont suivi pour tenter de trouver des traces du monstre et certains scientifiques ont même organisé des expéditions sur place avec des submersibles, des radars navals ou encore des sonars. Elles n’ont rien donné et personne n’a encore été en mesure de prouver l’existence de la créature.

Un requin, un alligator ou un étrange monstre préhistorique ?

Craig McCaa, lui, n’a rien d’un curieux ou d’un illuminé. Il travaille depuis plusieurs années pour le Bureau of Land Management et donc pour l’agence américaine en charge des terrains publics. La semaine dernière, il s’est rendu en Alaska, dans la région de Yukon-Koyukuk, pour prendre quelques photos de la rivière Chena.

Il vaquait tranquillement à ses occupations lorsqu’il a remarqué un étrange objet mesurant environ quatre mètres de long, un objet qui semblait onduler au loin et qui était visiblement en train de remonter le cours de la rivière.

Intrigué, il a immédiatement filmé la scène. Après avoir montré la séquence à ses collègues, ces derniers ont décidé de la partager sur leur page Facebook. La vidéo dure une dizaine de seconde mais elle a rencontré un franc succès et elle a ainsi été vue plus de 334 000 fois depuis sa mise en ligne, la semaine dernière.

Fait intéressant, la vidéo a été filmée depuis le ciel et elle est en plus de très bonne qualité.

Alors forcément, cette séquence a suscité de vives réactions sur la plateforme et de nombreuses personnes pensent ainsi que cette forme est en réalité un animal. Lequel ? Toute la question est là. Certains pensent qu’il s’agit d’un requin, d’autres d’un alligator relâché dans la rivière. Toutefois, le nom de Nessie revient à plusieurs reprises et la vidéo a très vite commencé à circuler dans la complosphère et chez tous les mordus de cryptozoologie.