Tiens, les Etats-Unis avaient le Wakanda comme partenaire commercial

Dans le film Marvel Black Panther sorti en 2018, l’histoire se déroule dans le pays fictif de Wakanda qui regorge de technologies incroyables.

Le Wakanda n’existe nulle part sur terre en réalité, on est d’accord, pourtant il semble que ce pays fictif soit l’un des partenaires commerciaux des États-Unis. Du moins, c’est ce qui était répertorié sur un site Web officiel du gouvernement américain jusqu’à sa récente suppression.

Le Wakanda, un pays fictif de Black Panther (crédits Marvel)

Le Wakanda, un pays fictif de Black Panther (crédits Marvel)

Quand le Wakanda et les USA font affaire

Dans l’univers Marvel, le Wakanda est le pays fictif d’Afrique de l’Est d’où est originaire le super-héros Black Panther. Le Wakanda a fait sa première apparition dans la bande dessinée Fantastic Four en 1966, avant de réapparaître dans l’adaptation de Black Panther dans le film oscarisé sorti en 2018. Mais il y a un autre endroit où le Wakanda est apparu dernièrement, et dans la vraie vie cette fois.

Le département américain de l’Agriculture (USDA) a en effet inscrit le Wakanda comme partenaire commercial des USA dans son outil de suivi des tarifs agricoles (Tariff Tracker), qui permet aux gens de consulter les différents tarifs des produits agricoles.

Dans le menu du site Web il est possible de choisir entre des pays comme la Colombie, le Pérou et le Guatemala, qui sont tous de vrais pays. Sauf que le Wakanda apparaissait aussi sur la liste.

Dans la liste des marchandises que les deux pays (USA et Wakanda) échangeaient apparemment, on pouvait trouver des vaches laitières, des ânes et des canards.

Une bourde rapidement corrigée

La présence étrange du Wakanda parmi les partenaires des USA a été soulignée pour la première fois par Francis Tseng sur Twitter. Celui-ci avait plaisanté en disant que peut-être les USA commenceraient une guerre commerciale avec le pays fictif. Mais il s’agissait en fait d’une grosse erreur survenue à la suite de tests effectués sur le site Web, selon l’USDA.

“Le personnel du Foreign Agricultural Service qui gère le Tariff Tracker a utilisé des fichiers de test pour s’assurer que le système fonctionne correctement. Les informations sur le Wakanda auraient dû être supprimées après les tests et ont maintenant été retirées”, a déclaré le porte-parole de l’USDA, Mike Illenberg.

Mots-clés insolite