Tiens, vous pouvez jouer à Zelda en 3D dans votre navigateur !

Zelda fête ses trente ans cette année et un fan a décidé de lui rendre hommage en développant une version web du premier opus de la saga. Une version en 3D, pour ne rien gâcher. Et le plus beau, dans l’histoire, c’est que vous n’aurez même pas besoin d’installer quoi que ce soit pour en profiter puisque le titre est jouable depuis n’importe quel navigateur récent.

Je ne sais pas si vous avez connu cette époque mais The Legend of Zelda est sorti sur la NES en 1986. Enfin ça, c’était pour le Japon car nous avons du attendre l’année suivante pour le voir débarquer en Europe.

Zelda 3D

Zelda, en 3D, dans ton navigateur. Que demander de plus ?

A l’époque, Shigeru Miyamoto ne s’attendait pas à ce que son titre devienne une des plus importantes franchises de Nintendo.

The Legend of Zelda est sorti au Japon en 1986

Non, mais il s’est très vite rendu compte de son potentiel. The Legend of Zelda a rencontré un certain succès à l’époque et il s’est vendu, en tout, à plus de 6,5 millions d’exemplaires. Derrière, il a eu droit à plusieurs suites et à de nombreux jeux dérivés dans la foulée.

Scott Lininger a visiblement passé pas mal de temps sur le titre puisqu’il s’est mis en tête de développer une version web en son honneur histoire de fêter avec dignité son trentième anniversaire.

Face à l’ampleur de la tâche, il a demandé de l’aide à un de ses amis pour l’épauler, un certain Mike Magee. Ce dernier s’est chargé de toute la création, Scott se concentrant pour sa part sur le développement du titre.

Au niveau des technos, il n’a pas été cherché bien loin puisqu’il a fait le choix de s’appuyer sur WebGL pour le développer. Du coup, The Legend of Zelda 30-Year Tribute est jouable depuis la plupart des navigateurs, et cela vaut aussi pour les mobiles.

Scott et Mike ont d’ailleurs fait le choix d’incruster une croix directionnelle et trois boutons pour faciliter la préhension du titre sur les smartphones. Sur desktop, il suffira de vous appuyer sur votre clavier pour diriger le petit personnage.

Faute de temps, je n’ai pas pu aller bien loin mais il faut avouer que le titre est très convaincant. Maintenant, la vraie question, c’est de savoir si Nintendo va voir cette expérience d’un très bon oeil. La firme n’est pas réputée pour son ouverture d’esprit et elle a souvent tendance à protéger farouchement ses licences, quitte à lâcher ses avocats sur ses fans.

Zelda 3D 1 Zelda 3D 2