Tik Tok : les Etats-Unis veulent bannir l’application pour préserver la sécurité nationale

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui un phénomène qui touche plusieurs milliards de personnes à travers le monde. Cette tendance a généré une foule de nouvelles plateformes. Parmi les derniers nés de cette nouvelle génération, on trouve la nouvelle application mobile chinoise : Tik Tok. Aujourd’hui, l’application fait l’objet de controverses aux États-Unis.

TikTok est la nouvelle application qui fait fureur chez les jeunes. Ce réseau social est basé sur le partage de vidéos et rassemble déjà une importante communauté. Appartenant à la  société chinoise ByteDance, cette application surfe sur la tendance d’incitation des gens à toujours faire plus de vidéos.

Un smartphone en mains

Crédits Pixabay

La situation générale entre la Chine et les États-Unis étant tendue, des inquiétudes parmi les responsables américains ont été signalées. Ils se méfient des liens de la société ByteDance avec le gouvernement chinois. Cette peur des réseaux sociaux n’est pas nouvelle. Mais dans ce cas précis, la méfiance est tel que des mesures ont été prises dans le but d’empêcher l’utilisation de Tik Tok.

TikTok dangereux?

TikTok appartient à une société chinoise dont le conseil d’administration comprend des membres du parti communiste chinois. Cette information ne rassure pas les États-Unis. Ces derniers voient dans cette application une grande menace pour la sécurité nationale. Ses liens avec le gouvernement chinois ne sont donc, selon les Américains, pas sans vice caché.

Selon le sénateur Josh Hawley (R-Missouri), « la société a même admis qu’elle collecte des données sur les utilisateurs pendant que leur application s’exécute en arrière-plan. » Les messages, les photos partagées par les utilisateurs, et même les données de localisation sont des données exploitables. Les publications sont donc non sécurisées, et les efforts de garantie non convaincants.

Des mesures drastiques

Les sénateurs Hawley et Rick Scott (R-Floride) ont présenté un projet de loi sous le nom de «No TikTok on Government Devices Act ». La loi vise à interdire l’application TikTok sur tous les smartphones et téléphones officiels. Dans certaines exceptions, l’installation est accordée, mais uniquement dans le but de faire des recherches sur l’application.

Bien que ce projet de loi ne soit pas encore passé, des démarches de restriction extrême sont déjà prises à certains niveaux du gouvernement. Presque toute l’armée américaine a déjà pris la mesure d’interdire l’application sur tous les appareils officiels. Cela tend à dire que le projet de loi a de grandes chances d’être adopté.

La confidentialité et la protection des données sont la grande inquiétude lorsqu’on parle de réseaux sociaux. Rien ne peut garantir qu’il n’y a pas d’abus sur la collecte et la diffusion des informations personnelles. La proposition d’un centre de transparence ne semble pas être suffisante pour rassurer les sénateurs américains qui campent sur leurs positions.

Mots-clés tik tok