TikTok attire de plus en plus les scammers

Lancé en septembre 2016, TikTok n’a eu besoin que de trois ans pour trouver sa place sur le marché – pourtant très encombré – des plateformes sociales. D’après les derniers chiffres en date, l’application compterait désormais plus de 500 millions d’utilisateurs actifs et elle devancerait ainsi Weibo et bien d’autres services plus anciens.

Tout n’est pas rose cependant, et TikTok a ainsi été au centre de plusieurs polémiques au cours de ces derniers mois.

Facepalm

Crédits Pixabay

En février, son éditeur a ainsi été condamné à une amende de 5,7 millions de dollars par la Federal Trade Commission après avoir collecté illégalement les données de mineurs de moins de 13 ans.

TikTok, un habitué des polémiques

Quelques semaines plus tard, l’Inde en a remis une couche en annonçant sa volonté d’interdire l’application sur l’ensemble de son territoire, une application accusée de propager d’innombrables contenus pornographiques.

Et à présent, c’est au tout de Satnam Narang, un ingénieur de recherche senior travaillant pour Tenable, de décocher une nouvelle flèche en direction de la plateforme chinoise.

D’après son tout dernier rapport, TikTok rencontrerait en effet de plus en plus de succès auprès des scammers.

En analysant les interactions au sein de la plateforme, Narang a en effet découvert de nombreux comptes incitant les utilisateurs de la solution à migrer vers Snapchat… et à s’abonner à des comptes présentant des contenus sexuellement explicites.

Les scammers très présents sur la plateforme

Pire encore, certains des comptes Snapchat cités auraient également tendance à diffuser par le biais des stories des liens externes pointant vers des sites pour adultes, des sites qui ne sont bien entendu pas adaptés au public visé puisque ce dernier se compose principalement de mineurs.

Tenable a contacté TikTok afin de rapporter à la société les découvertes de son chercheur. Le principal intéressé a alors indiqué être en train de supprimer tous les comptes identifiés par les recherches menées par le cabinet. Snapchat, de son côté, a préféré renvoyer l’entreprise vers une page de son support.

En soi, il n’est évidemment pas surprenant de voir un service comme TikTok attirer l’attention des scammers. À partir du moment où une plateforme atteint une certaine popularité, elle finit toujours par faire l’objet de campagnes malveillantes.

Dans ce cas, cependant, il faut rappeler que TikTok est surtout apprécié des adolescents. Un public fragile et donc vulnérable.

Mots-clés tiktok