TikTok temporairement banni en Italie à la suite de la mort d’une fillette

Sur TikTok, il existe un défi connu sous le hashtag #scarfgame ou #jeudufoulard. Ce black out challenge consiste à s’enrouler un foulard ou une ceinture autour du cou en testant sa capacité à respirer.

Récemment, en Italie, une jeune fille de 10 ans a rendu son âme à cause de cette pratique. En réaction à l’annonce de la mort de la petite Antonella, le gouvernement italien a décidé de bannir l’application chinoise de partage de vidéo et de réseautage social.

Crédits Pixabay

Dans les faits, l’Autorité italienne de protection des données a annoncé bloquer TikTok, une décision qui prendra effet dès le 15 février 2021. L’institution requiert au réseau social d’établir des mesures rigoureuses en ce qui concerne la vérification de l’âge des utilisateurs. Le parquet de Palerme aurait également lancé une procédure d’investigation pour vérifier s’il n’y a pas eu d’incitation au suicide.

De son côté, TikTok a déclaré être disposé à coopérer pour l’avancement de l’enquête. Le téléphone d’Antonella a d’ailleurs été saisi par la police. Les données que l’appareil contient devraient permettre d’en savoir plus sur les circonstances de sa mort.

Ses parents ignoraient qu’elle participait à ce jeu

Normalement, il faut avoir au moins 13 ans pour être en droit d’intégrer la plateforme suivie par 100 millions d’abonnés en Europe. La jeune Sicilienne semble pourtant avoir réussi à contourner facilement cette règle.  

Elle a été retrouvée dans un état d’inconscience par sa petite sœur de 5 ans dans la salle de bain de la famille. Ses parents l’ont immédiatement emmenée à l’hôpital des enfants de Palerme, mais elle n’a pas survécu.

Les parents de la jeune fille n’auraient pas été au courant du fait qu’elle participait à ce challenge en particulier. Son père croyait qu’elle se connectait sur la plateforme pour des chorégraphies et pour regarder des vidéos uniquement.

« Mais comment pouvais-je imaginer cette atrocité ? Ma fille, ma petite Antonella qui meurt à cause d’un jeu extrême sur TikTok : comment puis-je l’accepter ? »

La mère d’Antonella

A lire aussi : TikTok accusé d’exposer les ados à des contenus pornographiques

Pour une vérification sécurisée de l’âge des utilisateurs

Rappelons que l’Autorité italienne de protection des données avait déjà porté plainte contre le site chinois en 2019. Elle avait essentiellement mis l’accent sur quatre points :

« le manque d’attention à la protection des mineurs, la facilité de contourner l’interdiction de s’inscrire pour les plus petits, l’insuffisance de transparence et de clarté des informations données aux usagers ainsi que les réglages prédéfinis non respectueux de la vie privée ».

A lire aussi : Sur TikTok, les enfants pensent que l’on vit dans une simulation

Désormais, les autorités italiennes veulent que TikTok oblige ses utilisateurs et aspirants à présenter des preuves de leur âge avant de pouvoir y adhérer.

Mots-clés tiktok