TikTok doit être une société américaine pour être autorisé aux USA, rappelle le secrétaire du Trésor

TikTok est dans une situation peu enviable aux États-Unis, où un risque d’interdiction pèse au-dessus de sa tête – et donc la fin d’un marché majeur. Car l’administration Trump n’apprécie pas vraiment l’application, accusée de dérober les données privées d’utilisateurs pour le compte du Parti communiste chinois dans une vaste opération d’espionnage. Des accusations que ByteDance, qui détient TikTok, réfute. Ce dernier veut montrer patte blanche et est sur le point de signer un accord avec Oracle, entreprise étasunienne, pour que TikTok soit autorisé aux USA. Seulement voilà : les choses semblent se bloquer depuis plusieurs jours.

TikTok Global, société créée pour le marché étasunien, doit être une entreprise locale à 100% pour que l’application soit acceptée.

Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

Et Steven Mnuchin, secrétaire du Trésor, l’a rappelé lors d’une conférence pour CNBC.

L’administration Trump ne fera pas de concessions

Oracle et ByteDance vont créer TikTok Global, pour que TikTok soit autorisé aux USA. Deux semaines plus tôt, l’application aurait dû être bannie sur tout le territoire, mais profite aujourd’hui d’un répit. Mais alors que ByteDance annonce qu’il détiendra majoritairement TikTok Global, autre son de cloche du côté des États-Unis. Donald Trump exige que cette société nouvelle soit 100% étasunienne. Dans le cas contraire, le bannissement de TikTok aura bien lieu.

Et Steven Mnuchin, secrétaire du Trésor, a tenu à le rappeler lors d’une conférence pour CNBC. L’homme a expliqué que “l’entièreté du code devra être aux USA. Oracle sera en charge de le reconstruire, le corriger, et faire en sorte qu’il soit en sécurité dans leur cloud pour répondre à nos exigences“. Steven Mnuchin précise que Donald Trump est largement préoccupé par “la sécurité nationale” et que “si cet accord a lieu selon nos exigences, nous donnerons le feu vert“. L’homme assène que, dans le cas contraire, “TikTok sera banni“.

TikTok a jusqu’au 12 novembre pour répondre à ces exigences de l’administration Trump sous peine de voir la sanction appliquée. Et avec une énorme base d’utilisateurs aux États-Unis, ByteDance a intérêt à trouver une solution.

ByteDance ne semble pas avoir d’autre choix qu’accepter que TikTok Global soit une société étasunienne pour que son application ne perde pas un marché majeur.

Mots-clés oracletiktok