TikTok : la censure qui a fait couler beaucoup d’encre !

Avec son succès planétaire, TikTok est utilisé par des millions de personnes. Début avril 2021, l’application de ByteDance reçoit une mise à jour permettant aux malentendants et sourds d’en profiter également. Cette amélioration ajoute des sous-titres automatiques sur les vidéos partagées. Une initiative pertinente de l’application chinoise, mais qui n’a pas eu que de bons côtés.

Une censure sur les sous-titres automatiques vient ternir l’image de Tik Tok. Si les termes tels que « homme noir », « homme blanc », « femme noire » et « femme blanche » ou même « homme asiatique » n’ont pas été filtrés, les termes « femme asiatique » par contre apparaissaient « a…. w…. ». Cela a choqué plus d’un !

Crédits Pixabay

Cette censure n’a pas été accueillie avec enthousiasme chez les utilisateurs qui n’ont pas manqué de partager rapidement des vidéos dessus.

TikTok, pas le seul à censurer « femme asiatique » ?

Séparés, « femme » et « asiatique » n’étaient pas filtrés, mais ensemble, les termes étaient censurés. Selon le porte-parole de TikTok : « Nous nous soucions profondément de soutenir et d’élever les groupes sous-représentés sur TikTok et avons travaillé rapidement pour résoudre cette erreur. » et que c’était juste une erreur.

Le même incident était rapporté sur les iOS depuis plus d’un an jusqu’à mars 2020. Depuis, la version bêta d’iOS 14.5, les recherches web contenant le terme « asiatique » ne sont plus bloquées par le filtre.

Que pensent les utilisateurs de cette censure inadaptée ?

Les spéculations vont de bon train sur cette censure. Pour certains utilisateurs, cela a un lien avec le fait que les femmes asiatiques soient très sexualisées, mais aussi fétichisées. Cela fait que les termes « femme asiatique » se sont retrouvés dans la liste du filtre pour contenus adultes.

Pour le groupe de défense Stop AAPI Hate, qui a recensé plus de 3.500 cas de discrimination raciale envers les Asiatiques aux États-Unis entre mars 2020 et février 2021, cette censure aurait un lien avec la pandémie du coronavirus.

En tout cas, TikTok a rapidement réagi et le correctif permet de retirer ladite censure sur les vidéos à venir. Pour ByteDance, c’est un épisode à oublier le plus rapidement. Cela peut aussi être un avetissement pour les autres plateformes tentées d’appliquer un tel filtre.

Mots-clés ByteDancetiktok