TikTok met fin à ses activités à Hong Kong

Alors que TikTok ne cesse de gagner massivement en popularité, un porte-parole de l’entreprise vient d’annoncer, lundi soir, que ses services ne seront plus accessibles pour les habitants de Hong Kong.

Une décision qui a été prise suite à la sortie de la nouvelle Loi concernant la sécurité nationale que le gouvernement chinois a imposée, toujours selon le porte-parole de la boîte. Officialisée la semaine dernière, cette loi punit la sécession, la subversion, l’organisation et la perpétration d’activités terroristes ainsi que la collusion avec un pays étranger. Le non-respect de cette loi pourrait conduire à une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Crédits Pixabay

Tandis que certaines plateformes de réseaux sociaux, telles que Facebook ou Twitter, se sont limitées à refuser le partage des données de leurs utilisateurs, ce que cette récente loi exige, TikTok a préféré directement se retirer de Hong Kong.

À lire aussi : TikTok de nouveau interdit en Inde

Une loi peu claire qui rend les plateformes sociales réticentes

Pour les entreprises de réseautage social, cette nouvelle loi ne va pas de pair avec leurs politiques de confidentialité. Aussi, la plupart de ces sociétés ont décidé de prendre du recul et se sont exprimées à son sujet.

Un porte-parole de Facebook a par exemple déclaré qu’en attendant la réponse des experts des droits de l’homme, les demandes du gouvernement chinois concernant l’accès aux données de ses utilisateurs à Hong Kong seront suspendues.

Twitter, quant à lui, n’a pas manqué de communiquer son inquiétude, concernant cette nouvelle loi chinoise.

Telegram, l’application de messagerie, a également refusé de se plier à cette nouvelle réglementation. Mike Ravdonikas de Telegram, a indiqué que tant qu’aucun accord international à propos de cette demande ne sera sorti, aucune donnée de ses utilisateurs ne sera partagée avec la Chine.

Après la sortie de cette nouvelle loi, TikTok a donc tout simplement opté pour le retrait de ses activités à Hong Kong. Cela étant, ce ne sera pas une grande perte pour la boîte, en comparaison de ses parts de marché au niveau mondial.

Selon le porte-parole de la firme, TikTok quittera le marché de Hong Kong dans les jours qui suivent. Une affaire à suivre.

À lire aussi : Il n’y a pas que TikTok qui fouine dans votre presse papier

Mots-clés Hong Kongtiktok