TikTok n’est plus banni en Inde

TikTok, également appelé Douyin est une application mobile de partage vidéo et de réseautage social lancée par l’entreprise chinoise ByteDance en septembre 2016. Cette dernière est très prisée par les adolescents et compte environ 500 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 120 millions en Inde. Le 16 avril dernier, le gouvernement indien a demandé à Google et Apple de retirer l’application de partage vidéo de leur boutique en ligne parce qu’elle était accusée de propager des contenus inappropriés pour les mineurs.

Cependant, l’interdiction aura été de courte durée puisqu’elle a été levée à peine une semaine après sa proclamation.

Facepalm

Crédits Pixabay

Bien que TikTok ait finalement réussi à lever l’interdiction, elle n’est pas pour autant à l’abri de ce genre de problèmes, puisque l’application de partage vidéo rencontre toujours des difficultés avec la protection de la vie privée et l’assurance de la sécurité de ses utilisateurs, qui sont généralement assez jeunes.

Des pertes financières importantes pour l’entreprise

En théorie, les 120 millions d’utilisateurs actifs de TikTok ne devraient pas être concernés par l’interdiction établie par le gouvernement indien, parce que la décision du tribunal empêchait uniquement les nouveaux clients de télécharger l’application de partage vidéo et de réseautage social depuis l’App Store d’Apple et le Google Play Store.

Cependant, ByteDance – l’entreprise qui a développé l’application – a déclaré que chaque jour d’interdiction lui avait coûté 500 000 dollars de pertes financières.

Bien que la firme ait réussi à lever cette dernière interdiction en Inde, elle n’est pas pour autant à l’abri de ce genre de problèmes à l’avenir. En février dernier, TikTok avait notamment reçu une amende de 5,7 millions de dollars par la Federal Trade Commission des USA pour son incapacité à protéger la vie privée des plus jeunes.

La firme se réjouit de la nouvelle

Selon Bar and Bench, le tribunal aurait décidé de lever l’interdiction de TikTok en Inde lorsque les avocats de l’entreprise ont déclaré que l’application pouvait empêcher le téléchargement de vidéos érotiques ou dénudées, entre autres.

De son côté, ByteDance n’a pas hésité à exprimer sa réjouissance face à cette nouvelle décision du tribunal, en ajoutant que la firme s’engageait à améliorer les fonctions de sécurité de l’application mobile.

Nous sommes ravis de cette décision et pensons qu’elle sera très bien accueillie par notre communauté florissante en Inde. Nous sommes heureux de pouvoir mieux servir nos utilisateurs. Nous sommes heureux que nos efforts pour lutter contre les utilisations abusives de la plateforme aient été reconnus, mais le travail n’est pas fini de notre côté. Nous nous engageons à améliorer continuellement nos fonctions de sécurité afin de témoigner de notre engagement continu envers nos utilisateurs en Inde.

Mots-clés tiktok