TikTok souhaite lutter contre la désinformation

La désinformation a une grande place sur les réseaux sociaux malgré de nombreux outils pour lutter contre. Twitter tente de supprimer les comptes partageant ces fausses informations en période de pandémie et Facebook, souvent accusé de laxisme, met en place de nouvelles politiques. Et en pleine période électorale, alors que Donald Trump brigue un second mandat après un premier contesté et de fortes manifestations suite à l’assassinat d’un homme noir, George Floyd, par la police, TikTok tente également de lutter contre la désinformation. C’est en tout cas ce que rapporte Reuters puisque Kevin Mayer, CEO de la société, s’est entretenu avec le chargé du marché intérieur pour la Commission européenne.

Les hommes se sont entretenus sur les mesures que va prochainement appliquer TikTok.

Crédits Pixabay

Therry Breton, chargé du marché intérieur pour la Commission européenne, souhaite également plus de transparence.

TikTok s’engage contre la désinformation en ligne

TikTok se joint à la lutte contre la désinformation. C’est ce que Thierry Breton a expliqué dans une publication sur Twitter après s’être entretenu avec Kevin Mayer, ancien responsable de la plate-forme SVOD de Disney. Il faut dire que TikTok compte désormais des millions d’utilisateurs à travers le monde et affiche une progression fulgurante. Suffisamment pour influencer l’opinion et avoir comme mission de tordre le cou aux fausses informations qui pourraient provoquer des ingérences en pleine élection présidentielle américaine.

Sans oublier qu’avec les récentes manifestations, beaucoup de fausses images et vidéos sont diffusées, influençant l’opinion publique. Un climat social tendu alors que les violences policières à l’encontre des noirs aux USA sont dénoncées, le mouvement s’étendant à travers le monde.

Sur son compte Twitter, le chargé du marché intérieur pour la Commission européenne, également impliqué dans le numérique, a expliqué “Bonne conversation avec Kevin Mayer, le CEO de TikTok. En divertissant plusieurs millions de personnes, TikTok a un rôle majeur dans la lutte contre la désinformation. J’invite les plates-formes majeures à adhérer au Code bonnes pratiques de l’Union européenne pour contrecarrer la diffusion de fausses informations et améliorer la transparence“.

Une discussion qui intervient alors que TikTok a récemment été pointé du doigt pour sa gestion des données privées chez les plus jeunes.

Mots-clés chinetiktok