TikTok : Un juge statuera ce weekend sur la demande d’interdiction des Etats-Unis

Une audience se tiendra le dimanche 27 septembre 2020 aux États-Unis qui déterminera si la requête du département du Commerce d’interdire le téléchargement de l’application TikTok sur les magasins d’applications PlayStore et App Store est fondée ou non, nous rapporte Reuters.

Pour rappel, un juge américain a donné jusqu’au vendredi 25 septembre à 14h30 au ministère de la Justice américaine pour soit s’opposer à l’injonction préliminaire déposée par TikTok pour ne pas être banni des États-Unis, soit retarder l’interdiction. Le ministère a déposé son opposition sous scellés dans les temps.

Crédits Pixabay

Le juge de district américain Carl Nichols, à Washington, a alors fixé une audience pour ce dimanche à 09h30 pour statuer sur la demande d’injonction préliminaire de TikTok.

TikTok jouira-t-il d’un nouveau sursis ?

Alors que l’interdiction de TikTok sur les magasins d’application de Google et d’Apple devait prendre effet depuis le dimanche 20 septembre, le département du Commerce a retardé d’une semaine l’application de son ordonnance arguant « des développements positifs récents » dans l’affaire TikTok.

ByteDance, le propriétaire de TikTok, a effectivement déclaré qu’il avait conclu un accord préliminaire avec Oracle et Walmart pour leur accorder des parts dans le réseau social. Plus précisément, cet accord verrait la création d’une nouvelle société américaine autonome, TikTok Global, qui n’impliquerait aucun transfert de technologie, mais qui permettrait à Oracle d’inspecter le code source américain de TikTok.

Néanmoins, pour que cet accord soit valide, il fallait avoir l’approbation de la Chine et des États-Unis.

Les créateurs de TikTok sont aussi des victimes dans l’histoire

Par ailleurs, un autre juge américain en Pennsylvanie envisagerait également d’émettre une injonction préliminaire après que trois créateurs de contenu TikTok aient récemment intenté une action en justice, déplorant qu’ils « perdraient l’accès à des dizaines de milliers de téléspectateurs et de créateurs potentiels chaque mois qui est un effet amplifié par la menace imminente de fermeture de TikTok ».

D’ailleurs, du point de vue de TikTok, les menaces de restriction émanant du gouvernement américain ne seraient pas « motivées par un véritable problème de sécurité nationale, mais plutôt par des considérations politiques relatives aux prochaines élections générales », et l’ambiance continuellement tendue et électrique entre les États-Unis et la Chine n’est pas pour arranger les choses.