Tim Cook s’exprime au sujet des applications VPN retirées de l’AppStore Chinois

Nous en parlions dernièrement, Apple a décidé – le weekend dernier – de se mettre une fois de plus en conformité avec la législation chinoise en matière de censure. Cela s’est notamment traduit par la suppression pure et simple de nombreuses applications présentes sur la version chinoise de l’AppStore.

Parmi les premières victimes de cette coupe sombre opérée par Apple : les applications et services VPN, permettant notamment de contourner la censure mise en place par Pékin sur le Web. Une prise de décision qui n’a pas manqué de générer une vraie levée de boucliers de la part des internautes et clients d’Apple à travers le monde, qui reprochent à la firme de s’être pliée un peu trop facilement aux exigences des autorités chinoises.

apple-chine

Le Patron d’Apple, Tim Cook, a eu l’occasion de livrer son point de vue au sujet de la récente suppression des applications VPN de l’AppStore chinois.

Face à la gronde, Tim Cook (CEO d’Apple) a tenté de calmer le jeu hier, en donnant son avis sur cette situation houleuse. Interrogé lors d’une conférence avec des analystes financiers (organisée à l’occasion de la présentation des derniers résultats de son entreprise), l’intéressé a indiqué avoir pris cette décision à regret, tout en réaffirmant la volonté qu’a Apple de se plier aux lois des pays dans lesquels elle fait des affaires.

Respecter la loi et attendre qu’elle s’assouplisse…

Ce sont – en résumé – les propos tenus par Tim Cook durant sa prise de parole sur la question.

Le patron de la firme à la pomme explique : “Nous aurions préféré ne pas avoir à supprimer ces applications, mais, comme nous le faisons dans d’autres pays, nous respectons la loi partout où nous faisons des affaires et nous sommes convaincus qu’être présents sur ces marchés en apportant des avantages aux clients est dans le meilleur intérêt des gens là-bas (…)“.

Une réflexion à laquelle il a par la suite ajouté : “Nous espérons qu’avec le temps les restrictions imposées seront assouplies, car l’innovation a besoin de la liberté de collaborer et de communiquer et je sais combien c’est important là-bas“.

Nous l’avions indiqué lundi, Apple n’a aucun intérêt à contrarier les autorités chinoises. Comme il est possible de le constater sur les résultats publiés hier, la Chine représente un gros marché pour la firme qui y a réalisé 8 milliards de dollars de ventes au cours du Q3 2017. Un chiffre qui est toutefois en recul de 9,5 % vis-à-vis de la même période l’an passé.

Mots-clés applechinevpn