Tinder chiffre maintenant les photos partagées sur la plateforme

Tinder a fait la une au début de l’année en raison d’une faille touchant les photos mises en ligne sur la plateforme. Un chercheur en sécurité travaillant pour Checkmark avait en effet réalisé que le chiffrement utilisé sur le service se limitait aux contenus textuels.

Les images n’en faisaient pas partie pour la part et elles étaient donc susceptibles d’être compromises en cas d’attaque.

Les photos pouvaient ainsi potentiellement être interceptées entre l’application et les serveurs du service si une personne était connectée au même réseau qu’un utilisateur du service. Heureusement, ce problème a été résolu. Peu de temps après cette découverte, le sénateur Ron Wyden a communiqué à l’entreprise via une lettre sa préoccupation sur la vulnérabilité de Tinder.

La plateforme n’a pas fait la sourde oreille et l’entreprise vient ainsi d’annoncer la prise en charge du chiffrement pour toutes les photos transmises par le biais de la solution.

Pourquoi cette longue attente ?

Tinder a mis en place le chiffrement des photos avant le 4 février 2018, mais le service a pourtant tenu à attendre pour faire l’annonce le temps de résoudre un autre problème. L’entreprise a en effet  constaté que lorsqu’un tiers se connecte sur le même réseau qu’un utilisateur Tinder, il pouvait voir les données transférées.

Selon Tinder, les actions de balayage à gauche et à droite n’étaient pas traitées de la même manière. La compagnie a donc attendu l’ajustement qui s’impose avant de répondre au Sénateur. Le correctif a été mis en place le 19 juin 2018.

Tinder rassure tout le monde

Si telle est la version des faits de Tinder, certains observateurs se demandent si cette faille a perduré durant les 5 derniers mois. À ce sujet, l’enseigne a tenu à rassurer ses ouailles en précisant que le chiffrement des photos a été effectué en février 2018.

L’attente a donc été longue en raison de la mise en place d’une fonctionnalité de sécurité séparée. Il est vrai que certaines photos sur Tinder peuvent être particulièrement sensibles. Le site de rencontres a donc pris toutes les dispositions pour que les pirates ne puissent pas être en mesure d’afficher les photos sur la plateforme.

Désormais, les utilisateurs de l’application Tinder peuvent partager en toute sécurité leurs photos. Elles sont maintenant chiffrées  et sont transmises entre les serveurs et l’application directe du service. Elles sont visibles uniquement par les utilisateurs autorisés de la plateforme.

Mots-clés tinder