TOI-849b, l’exoplanète 40 fois plus massive que la Terre

L’univers renferme de nombreux mystères que les scientifiques tentent sans cessent d’élucider. Entre autres choses, les scientifiques se demandent à quoi ressemble le noyau d’une planète géante.

Justement, ils pourraient avoir la réponse à cette question grâce à une nouvelle étude portant sur une exoplanète lointaine baptisée TOI-849b, qui est près de 40 fois plus massive que la Terre. Selon les auteurs de l’étude, il pourrait s’agir du noyau résiduel d’une planète géante, ou d’une planète géante naissante dont la formation a été stoppée.

La Terre vu de l'espace.

Crédits Pixabay

Qu’est ce qu’on sait sur TOI-849b ?

L’exoplanète TOI-849b a été détectée pour la première fois en 2018 par le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS) de la NASA. Les astronomes ont par la suite pu confirmer son existence avec l’aide de l’Observatoire de La Silla au Chili. A ce stade, on sait que TOI-849b a une masse d’environ 40 fois celle de la Terre, soit quasiment la moitié de la masse de Saturne. Elle se trouve à environ 730 années-lumière de la Terre et orbite autour de l’étoile solaire TOI-849.

Les scientifiques ont également pu déterminer que TOI-849b a un diamètre à peu près équivalent à celui de Neptune, soit environ 3,45 fois celui de la Terre. Pour cela, ils se sont appuyés sur des données collectées par le Las Cumbres Observatory Global Telescope et l’Observatoire Paranal au Chili. Les données suggèrent également que TOI-849b a à peu près la même densité que la Terre, ce qui en fait la planète de la taille de Neptune la plus dense que les scientifiques aient découverte à ce jour.

Le noyau d’une planète géante

La nouvelle étude, dirigée par David Armstrong de l’Université de Warwick en Angleterre, a permis de déterminer que TOI-849b a une orbite rapide et serrée autour de son étoile. Il boucle son orbite en seulement 18,4 heures, à une distance de seulement 1,5% d’une unité astronomique (UA) de son étoile. Une UA étant la distance moyenne entre la Terre et le soleil, soit environ 150 millions de kilomètres.

TOI-849b se situe ainsi dans une région appelée “désert des Neptune chauds“, une région où des planètes de la taille de Neptune orbitent très près de leurs étoiles, et où on ne trouve en général que très peu de planètes. Cette situation inhabituelle fait de TOI-849b une exoplanète très intéressante à étudier, mais pas seulement pour cela.

Les chercheurs pensent en effet que TOI-849b est le noyau résiduel d’une planète géante, ou d’une planète géante naissante qui a arrêté de se développer. En l’analysant plus en profondeur, ils espèrent en apprendre davantage sur ce qui se cache au cœur des géantes gazeuses.

Mots-clés exoplanètes