Tom Cruise rend ses Golden Globes pour protester contre le manque de diversité au sein de la HFPA

En proie à une polémique l’accusant d’un manque de diversité en ses rangs, la Hollywood Foreign Press Association vient de voir Tom Cruise rendre les trois Golden Globes qu’il avait obtenus. Un geste de protestation qui vient s’ajouter à d’autres manifestations envers la HFPA.

Le lundi 10 mai dernier, révèle Deadline, Tom Cruise s’est livré à un geste symbolique en rendant ainsi les trois Golden Globe qu’ils avaient obtenus en 1990, 1997 et 2000. Par cette action, l’acteur rejoint ainsi le mouvement de protestation envers la Hollywood Foreign Press Association (HFPA), actuellement accusée d’un manque de diversité en son sein.

crédit Pixabay / DWilliam

En début d’année, le Los Angeles Times avait fait prendre conscience à une large audience que la HFPA ne comportait aucun membre noir. Meher Tatna, qui avait rejoint l’association en 2002 avant d’en décrocher la présidence en juin 2017, avait ensuite reconnu qu’en plus de quinze ans, elle n’avait effectivement connu aucun collègue “de couleur”.

Polémique sur la diversité au sein de la HFPA : Cruise suit Johansson et Ruffalo

Le 3 mai de cette année, la HFPA avait annoncé l’arrivée imminente de vingt nouveaux membres, avec l’intention manifestée de doubler le nombre de ses membres à part entière sur 18 mois et d’augmenter le recrutement de personnes issues de populations sous-représentées. Un plan ayant certes été approuvé trois jours plus tard, mais qui n’a donc pas dissuadé Tom Cruise de se séparer de récompenses gagnées pour ses performances dans Né un quatre juillet, Jerry Maguire et Magnolia.

Avant lui, Scarlett Johansson et Mark Ruffalo avaient appelé l’industrie à se retirer des Golden Globes tant que des mesures concrètes ne seraient pas prises à l’HFPA. Une association devant également composer avec le boycott opéré à son encontre par Netflix, Amazon et WarnerMedia. Le même jour où Tom Cruise a rendu ses Golden Globes, il a été confirmé que NBC ne diffuserait pas la cérémonie des Golden Globes l’année prochaine.

En avril dernier, Philip Berk, ancien président de l’association derrière les Golden Globes, en avait été exclu après 44 ans de présence, suite à un courriel envoyé à ses collègues dans lequel il qualifiait Black Lives Matter de “mouvement de haine raciste”.

Mots-clés tom cruise