Tonido, la synchronisation facile…

Quand on est riche ou bien issu d’une grande famille, il n’est pas rare d’avoir plusieurs ordinateurs chez soi. Certains sous Windows, d’autres sous Mac et même parfois un sous Linux. Dans ce contexte, pouvoir synchroniser facilement des fichiers entre ses différentes bécanes n’est pas toujours facile. Et c’est justement l’objectif de Tonido, un service web sympathique qui semble vraiment très prometteur.

Tonido : la page d'accueil du site

Concrètement, Tonido se découpe en quatre modules bien distincts : le Tonido Photos, le Tonido Jukebox, le Tonido Webshare et le Tonido Workspace. Au passage, on remarquera la répétition du nom du service, qui n’est pas sans rappeler certaines techniques de lavage de cerveau qui ont rencontré un franc succès durant la Guerre Froide (et là, je pense très fort à tous ceux qui s’apprêtent à passer le BAC cette année).

Tonido Photos

Le Tonido Photos, comme son nom l’indique, va vous permettre d’organiser et de synchroniser toute votre photothèque. Entre autres choses, vous pourrez créer différents albums, les partager avec qui bon vous semble, les noter, les télécharger depuis un autre ordinateur, les rendre privées et tout ça sans aucune limite de taille ou de format. C’est cool, c’est fun et les possibilités d’organisation semblent plutôt nombreuses.

Tonido Jukebox

Ensuite, on passe au Tonido Jukebox qui propose exactement la même chose, mais pour vos MP3. Là encore, lorsqu’on dispose de plusieurs postes, il peut parfois être ennuyeux de switcher de l’un à l’autre pour écouter ses titres préférés (par exemple lorsque Madame squatte le pauvre site d’Ikea et que vous vous retrouvez avec votre MacBook sur les genoux). Evidemment, vous êtes libre d’organiser votre discothèque comme bon vous semble, de créer des playlists et pas mal d’autres choses encore. Côté fonctionnement, il suffit de définir les dossiers à partager pour que le service s’occupe du reste.

Tonido WebShare

Le Tonido WebShare, lui, concerne un peu tout le reste : vos documents, vos vidéos et tout ce qui ne rentre pas dans la famille des photos ou de la musique. Là encore, on retrouve pas mal d’options pour organiser ses fichiers, un mode “galerie” automatique pour les images mais aussi et surtout la possibilité de définir des droits d’accès très précis. De ce qu’annonce le site officiel, aucune limite de taille n’est à craindre. Si vous avez envie de partager vos HD-Rips, vous pourrez le faire (mais attention, c’est très très très illégal). Ce qui est très chouette, quand même, c’est qu’il n’y a pas besoin d’uploader quoi que ce soit où que ce soit. Là encore, on sélectionne les dossiers à partager et c’est tout.

Tonido Workspace

Et pour en finir avec cette courte présentation, Tonido Workspace s’adressera plutôt aux professionnels. Au menu, on retrouve ainsi des tâches, des notes, des contacts, des fichiers et des calendriers à organiser et à partager comme on le souhaite. Côté collaboratif, on est aussi plutôt bien servi puisque c’est l’application qui gère l’ensemble. Il suffit donc de l’installer sur chaque bécane et les modifications apportées aux différents fichiers partagés se mettent à jour toutes seules. Rapide, efficace, d’autant plus qu’un portail centralise toutes les données provenant des différents modules de l’application. Comme Sharepoint, mais en plus balèze puisqu’on retrouve en plus un forum et un “chat” pour communiquer avec son groupe de travail.

Tonido : l'interface d'administration centralisant tous les modules

Et après ? Et bien c’est à peu près tout. Sur le papier, la suite Tonido semble très prometteuse. Les différents modules présents répondent à la plupart des problématiques en matière de stockage en ligne. Le fait de passer par un logiciel et de synchroniser uniquement les dossiers de son choix font également moins peur que ces services où l’on envoie carrément notre contenu. Avec Tonido, il n’y a pas de serveur de stockage, tout reste bien au chaud sur le disque dur des bécanes. Des bécanes qui, au passage, peuvent aussi bien être sous Windows que sous Mac OS que sous Linux puisque le service et ses applications sont compatibles avec ces trois plateformes.

Evidemment, n’ayant pas encore eu l’occasion de tester le service, je ne peux pas vous dire ce qu’il vaut vraiment. Beaucoup de points restent encore obscurs, on ne sait même pas si la version finale de Tonido sera gratuite ou si des abonnements seront proposés. Non, tout ce que je sais, c’est que la version bêta devrait débarquer dans les prochaines semaines et que vous pouvez toujours vous inscrire sur la mailing list du service en attendant. De toute manière, mon petit doigt me dit que je serai bientôt amené à vous en parler de nouveau.

Mots-clés stockageweb 2.0