Top Gun Maverick ne fera pas appel à des décors numériques

Miles Teller, fils à l’écran du personnage de “Goose” dans Top Gun Maverick, affirme qu’aucun écran vert n’a été utilisé pour mettre en forme le film. En d’autres termes, à aucun moment les acteurs n’ont eu à jouer dans des environnements vides en s’imaginant très fort que ces derniers ne l’étaient pas.

Restant prévu pour une sortie à l’été prochain, Top Gun: Maverick fera revivre une franchise jusqu’ici composée d’un seul épisode, culte, lancé en 1986 dans les salles obscures. Au casting, on y trouvera entre autres Miles Teller, qui campera Bradley “Rooster” Bradshaw, le fils du personnage de “Goose”. “Rooster” cherchera visiblement à faire honneur à son père au sein du programme Top Gun.

crédit YouTube

Auprès du Men’s Journal, que la gente féminine est invitée à consulter avec les protections appropriées au cas où, Miles Teller a délivré une information notable sur la suite de Top Gun : elle ne fera pas intervenir de décors numériques.

Top Gun Maverick : selon Miles Teller, Tom Cruise est “une machine”

“Il n’y a pas d’écran vert dans un Top Gun”, a déclaré Miles Teller. “Chaque plan, chaque cascade, est le résultat du travail, de la sueur authentique que nous y avons tous mis”. Une épreuve à plus d’un titre pour l’acteur qui n’avait jamais été retenu aussi longtemps sur un projet filmé :

“La production s’est déroulée sur une année complète, ce qui est sans aucun doute le tournage le plus long auquel j’ai participé”.

Miles a fatalement été amené à tourner avec Tom Cruise, figure du premier film et sans lequel il aurait été compliqué de composer pour sa suite puisqu’il lui donne son surnom. L’interprète de “Maverick” est apparu impressionnant aux yeux de son collègue de travail :

“En y allant, on sait à quel point il va travailler dur. Tout le monde connaît la légende et elle est tout à fait justifiée. Il élève tout le monde autour de lui. Il est tellement absorbé par les détails qu’il connaît non seulement chaque élément de son travail, mais aussi ce qui se passe dans chaque service, des accessoires à la garde-robe. C’est une machine.”

Rien d’étonnant quand on sait que Val “Iceman” Kilmer a adressé des louanges semblables à son rival fictif.