Tor Browser passe la sixième et déroule le tapis rouge à DuckDuckGo

Tor Browser 6.0 est disponible depuis quelques heures et cette nouvelle version apporte de nombreuses nouveautés intéressantes. Elle déroule notamment le tapis rouge à DuckDuckGo et elle réduit en plus le risque d’attaque par interception. Intéressant, mais ce n’est pas fini car cette mouture s’installera aussi plus facilement sur OS X.

Si ce nom n’évoque rien en vous, alors sachez que Tor Browser est en réalité un navigateur web, au même titre que Chrome, Firefox, Opera ou même Microsoft Edge.

Tor Browser 6.0

Pourquoi un oignon ? Parce que c’est le symbole de Tor Browser.

Il va cependant un peu plus loin que ces applications car il a été spécialement optimisé pour permettre aux internautes de naviguer sur le réseau d’anonymisation Tor. Ils n’ont donc pas besoin de mettre les mains dans le cambouis pour profiter de ses nombreux avantages.

Tor Browser a pas mal évolué depuis sa première version en 2008

En parallèle, Tor Browser intègre une extension du nom de HTTPS Everywhere afin de privilégier les connexions sécurisées et il s’accompagne aussi d’un plugin capable de bloquer les éléments JavaScript en quelques instants. Accessoirement, il bloque toutes les extensions additionnelles et notamment Flash.

La toute première version du butineur est sortie en 2008 mais il a été mis à jour plusieurs fois durant ses dernières années.

Tor Browser 6.0 apporte de nombreuses nouveautés, bien entendu, et il est d’ailleurs basé sur Firefox 45 ESR. Conséquence directe, il sera plus stable, plus rapide et il offrira en outre un meilleur support pour les vidéos diffusées au format HTML 5.

Comme indiqué un peu plus haut, cette version s’installera aussi plus facilement sur OS X car elle est signée. GateKeeper ne vous empêchera donc plus de l’installer.

Un navigateur plus stable et mieux sécurisé

En marge, les développeurs de l’outil ont profité de l’occasion pour intégrer une fonction capable de vérifier le hashage de toutes les mises à jour téléchargées automatiquement afin d’éviter les attaques de type “man in the middle”.

Ils ont aussi modifié le fonctionnement de Disconnect, leur méta-moteur de recherche. Ce dernier ne se basera désormais plus sur Bing mais sur DuckDuckGo. S’ils ont fait ce choix, c’est parce qu’ils estiment que ce moteur est bien plus efficace que celui de Microsoft.

Si vous voulez franchir le pas et installer Tor Browser sur votre ordinateur, ce n’est pas compliqué, il suffit de vous rendre sur le site officiel du projet. Le logiciel est d’ailleurs disponible en pas mal de langues différentes, et cela vaut aussi pour le français.

En outre, il est proposé en version 32-bit ou en version 64-bit, sur les trois principales plateformes du marché : Windows, OS X et Linux.