Torrentz2 a perdu son nom de domaine

Les utilisateurs de Torrentz2 ont dû le constater : le populaire moteur de recherche de torrent n’est plus accessible via son nom de domaine principal en .eu. Torrentz2 est en effet sous le coup d’une enquête déclenchée par une ordonnance du procureur.

Et en attendant le résultat de l’enquête, le registre EURid a décidé de suspendre son nom de domaine. Toutefois, le domaine alternatif en .is demeure accessible.

Un crâne en or, symbole de la piraterie

Photo de Luke Southern – Unsplash

Torrentz2 aux prises avec les titulaires de droits d’auteur

Torrentz2 compte des millions de visiteurs par jour, ce qui en fait l’un des moteurs de recherche de torrents les plus utilisés sur Internet. Torrentz2 est né des cendres du site d’origine Torrentz, qui a été contraint de fermer ses portes au cours de l’été 2016 et qui bien entendu a trouvé le moyen de poursuivre ses activités comme d’habitude.

Il faut dire que depuis toujours la plateforme est aux prises avec les titulaires de droits d’auteur qui ont réussi à la faire bloquer dans plusieurs pays à travers le monde. Le domaine Torrentz2.eu était jusqu’ici resté opérationnel dans certaines parties du monde avant que lui aussi ne soit bloqué dernièrement. En effet, Torrentz2.eu est inaccessible depuis quelques jours. La page d’accueil du site affiche désormais un message d’erreur informant les utilisateurs que le site n’est pas accessible.

En fait, le registre EURid a placé le domaine en « serverhold », ce qui signifie qu’il est suspendu et sous enquête. Aucune information supplémentaire n’a pour le moment été fournie par EURid.

À lire aussi : Extreme Download a déménagé sur une nouvelle adresse

Une nouvelle accusation de violation du droit d’auteur

Comme on pouvait s’y attendre, Torrentz2 est de nouveau accusé de violation du droit d’auteur. En effet, un porte-parole du site a déclaré que le blocage était le résultat d’une ordonnance d’un procureur.

“Torrentz2.eu a été suspendu sur ordonnance du procureur général”, explique l’opérateur du site. Et d’ajouter que le domaine de sauvegarde, Torrentz2.is, reste quant à lui fonctionnel. Aucune précision sur la juridiction ou le pays d’origine de l’ordonnance n’a cependant été donnée.

Ce n’est pas la première fois que le registre EURid prend des mesures contre les sites de torrent, y compris l’original Torrentz.eu. Mais ces domaines étaient toujours restés opérationnels. Pas cette fois visiblement.

À lire aussi : Zone Annuaire passe au streaming