Ils torturent un homme accusé de pédophilie et publient la vidéo sur Instagram

Instagram se retrouve mêlé à une affaire particulièrement sordide, une affaire survenue la semaine dernière en Espagne.

Trois hommes ont en effet kidnappé un pédophile présumé à Benicarlo, pour le torturer ensuite pendant de longues heures. Les images ont été partagées sur Instagram. Le trio a été interpelé et les trois hommes ont ainsi été placés en détention.

Crédits Pixabay

Les trois hommes étaient âgés de 16, 17 et 18 ans et ils étaient tous les trois originaires de Benicarlo, une commune située près de Valence.

Ils ont torturé leur victime pendant plusieurs heures

D’après les quelques informations communiquées par les autorités, les assaillants connaissaient la victime. L’homme vivait seul depuis plusieurs années et il était à la fois introverti et discret.

El Periodico Mediterraneo évoque des crises dépressives chroniques. Nos confrères indiquent également que les trois hommes vivaient à proximité de la victime, sans donner plus de détails.

Les faits se sont produits dimanche matin. Les trois hommes se sont introduits dans la propriété de la victime et ils l’ont détenu jusqu’à la fin de l’après-midi. La vidéo publiée par leurs soins sur Instagram les montre en train d’invectiver l’homme et de l’accuser d’actes pédophiles sur une adolescente. De l’invectiver, mais aussi de la frapper à l’aide d’une clé et d’un batteur.

La victime est dans un état grave

Après être tombée sur la vidéo, une internaute a immédiatement prévenu la Guardia Civil. Cette dernière a ouvert une enquête dans la foulée et elle a très vite réussi à localiser les assaillants et leur victime. La descente a eu lieu à 16 heures. La victime a été transportée à l’hôpital, dans un état grave. Il a en effet des côtes cassées, un traumatisme crânien et une vertèbre déplacée, ainsi que de graves blessures au niveau d’un bras. Blessures qui pourraient entraîner une incapacité à vie.

Les policiers ont également trouvé sur les assaillants une carte bancaire appartenant à la victime. Le motif économique ne peut donc être écarté.

Les trois hommes ont été traduits en justice dans la foulée, au Palais de Justice de Vinaros. Ils sont accusés de tentative de meurtre et de détention illégale. L’homme de 18 ans a été incarcéré, tandis que les deux autres ont été placés dans un centre de détention pour mineurs.

Pour l’heure, on ignore ce qui a poussé les trois hommes à diffuser une vidéo sur Instagram. Les enquêteurs, de leur côté, semblent privilégier le mobile économique. Les accusations lancées par les assaillants pourraient donc être une simple excuse destinée à assouplir leur peine.

Mots-clés instagram