Toto Forever : l’Africa de Toto sera diffusée en boucle dans le désert namibien

Le désert du Namib va être le théâtre d’une création artistique d’un tout nouveau genre : Max Siedentopf, a décidé de rendre hommage au groupe Toto en installant un lecteur mp3 et plusieurs enceintes audio afin de jouer en boucle, dans un désert, « Africa » le hit du groupe Toto sorti en 1982.

L’artiste germano-namibien a choisi ce désert pour son côté emblématique qui se marie bien avec le caractère profond de l’inspiration qui a conduit David Paich, claviériste et cofondateur du groupe Toto, à composer le tube pour alerter l’opinion publique sur la misère et la pauvreté en Afrique.

Le projet artistique, signé Max Siedentopf et nommé « Toto Forever » en hommage au groupe, va ainsi faire battre le désert namibien au rythme des mesures d’Africa, et ce dans un lieu tenu secret, car l’artiste n’a pas dévoilé où l’installation a été mise en place.

Un dispositif musical conçu pour durer

L’artiste a mis en place un ensemble composé d’un lecteur mp3, alimenté par une plaque solaire et qui ne contient que le titre Africa tournant en boucle, et des baffles.

Afin d’assurer la diffusion, six enceintes audio ont donc été connectées à l’appareil, également alimenté par des plaques solaires, permettant ainsi à l’ensemble de fonctionner sans être interrompu.

Compte tenu du fait qu’une alimentation électrique n’est pas forcément disponible dans ce vaste désert, l’alimentation des appareils à partir de l’énergie solaire est surement le meilleur moyen d’y parvenir.

Une chasse au trésor pour les fans de Toto

Effectivement, Max Siedentopf n’a pas révélé exactement où il avait décidé de placer les baffles et le lecteur mp3 dédiés à a lecture et à la diffusion continue d’Africa. Tout ce qu’on sait c’est qu’il a laissé sur son site web une carte qui décrit la zone où les recherches devront être menées pour trouver le dispositif « Toto Forever« .

Le désert du Namib, avec une superficie de 81.000 km², est situé au sud-ouest de la Namibie (d’où le nom du pays) et est considéré comme étant le plus vieux désert au monde, car il a été soumis aux mêmes conditions arides et semi-arides depuis pas loin de 55 millions d’années. C’est le deuxième désert africain en termes de taille après le Sahara.

Mots-clés insolite