A Toulouse, un homme a été arrêté après avoir volé 80 colis Amazon

Si vous vous faites livrer des produits Amazon et que vous habitez du côté de Toulouse, vous devriez surveiller de près l’arrivée de vos commandes. En effet, dans cette région, certaines personnes semblent avoir pris la mauvaise habitude de voler les colis venant du géant de l’e-commerce. Au cours de ces derniers mois, les médias ont rapporté deux cas de vols de colis Amazon. Ils ont tous eu lieu à Toulouse.

Les vols les plus récents ont été perpétrés par un homme de 45 ans au début du mois de novembre 2020. Comme le rapportent nos confrères de La Dépèche, ce dernier a subtilisé 80 colis Amazon. Il ciblait les boîtes aux lettres du quartier de Saint-Simon à Toulouse.

Un homme se tenant la tête dans les mains
Crédits Pixabay

Cet homme, dont l’identité n’a pas été révélée, n’en était pas à son premier coup d’essai.

Pris la main dans le sac grâce aux caméras de vidéosurveillance

Ce voleur a mis au point une stratégie bien huilée pour dérober les colis des habitants de Saint-Simon sans se faire prendre. Ces derniers se retrouvaient dans l’incompréhension totale lorsqu’ils voulaient récupérer leurs commandes et qu’ils ne retrouvaient rien. Ils en ont donc informé les fonctionnaires de la brigade territoriale du Mirail.

Une enquête leur a permis de remonter jusqu’à un véhicule qui rôdait souvent dans les parages en même temps que les livreurs Amazon. Grâce aux images des caméras de vidéosurveillance, la police a mis la main sur le coupable. Celui-ci se servait d’un pass de facteur pour voler les colis après que les livreurs les aient déposés. Les enquêteurs ont découvert qu’il avait déjà été impliqué dans une affaire similaire par le passé. Son jugement a eu lieu le 24 décembre 2020 devant le tribunal correctionnel.

L’histoire du livreur qui n’a pas résisté à la tentation

En octobre 2020, c’est un livreur Amazon qui a été arrêté pour les mêmes raisons à Toulouse. Ce jeune homme de 19 ans ciblait surtout les colis contenant des téléphones portables. Il a commencé ses vols en septembre 2020.

C’est grâce au service de sécurité d’Amazon qu’il a pu être interpellé. Le livreur a volé huit téléphones en quatre semaines. Une perceuse a également été trouvée en sa possession. Au total, il aurait volé environ 1 600 euros de produits.

Cette fois-ci, il ne s’agissait pas d’un récidiviste.