L’évolution des débris spatiaux en une vidéo

L’Homme a toujours eu la tête dans les étoiles mais il a fallu attendre les années 50 pour que les premiers satellites soient mis en orbite. A l’époque, seuls deux pays s’intéressaient vraiment à la conquête spatiale, les Etats-Unis et la Russie. L’Europe a effectivement préféré se concentrer sur sa reconstruction et cela n’a rien de surprenant compte tenu des stigmates laissés par la Seconde Guerre Mondiale.

La Guerre Froide a poussé les américains et les russes à rivaliser d’ingéniosité pour prendre le dessus sur le camp adverse. Ils ont lancé plusieurs satellites dans les années qui ont suivi, mais également quelques sondes.

Débris Spatiaux

Les points blancs correspondent à des débris spatiaux. Et oui…

Les russes ont remporté une première bataille le 19 août 1960 en envoyant deux chiens dans l’espace et en parvenant à les récupérer ensuite.

La Guerre Froide a donné un nouveau tournant à la conquête spatiale

Ils ont enchainé un an plus tard avec la mission Vostok 1, une mission qui a connu un succès retentissant à l’époque et qui a permis à Youri Gargarine de rencontrer dans l’histoire.

Il a effectivement été le tout premier homme à se rendre dans l’espace.

Les Etats-Unis et la NASA ont lancé plusieurs missions similaires à la même période mais ils accusaient un certain retard face à la Russie et le premier américain a ainsi atteint l’espace le 20 février 1962, un an après Gargarine.

Fort du succès de leurs missions, les deux pays se sont alors lancés dans la course à la Lune. La suite de l’histoire, vous la connaissez certainement. Les Etats-Unis ont remporté cette bataille et Neil Armstrong a ainsi été le premier homme à marcher sur la Lune.

Entre temps, les autres pays du globe ont aussi mis en place un programme spatial et ils ont lancé des centaines de sondes et de satellites différents au cours de ces cinquante dernières années.

Il y aurait actuellement plus de 500 000 débris spatiaux en orbite autour de la Terre

Et tout le problème est là finalement car entre les fusées, les satellites, les sondes et tous les appareils spatiaux, la Terre en littéralement entourée d’un nuage de déchets et de débris spatiaux.

Si l’on en croit les derniers chiffres en date, alors plus de 500 000 objets seraient placés en orbite et c’est un véritable problème car ils se déplacent tous à plus de 27 000 kilomètres par heure. Comme si cela ne suffisait pas, le système de surveillance de la NASA n’arrive à suivre que les plus gros débris, soit environ 20 000 objets.

Stuart Grey, un scientifique anglais, s’est amusé à modéliser l’évolution des débris spatiaux au fil de ces dernières années et il a réalisé une vidéo pour nous donner une idée de l’ampleur du phénomène.

Il faut d’ailleurs savoir que ces objets représentent une menace constante pour les astronautes. En juillet dernier, la Station Spatiale Internationale avait même du changer son orbite pour éviter un nuage de débris.