Tout ce qu’il faut savoir sur le service cloud Pokémon Home disponible le mois prochain

C’est le dernier né de la nouvelle stratégie Nintendo : l’application Pokémon Home prend forme et se dévoile au public en amont de son lancement sur mobile et Nintendo Switch au cours du mois prochain.

Pokémon HOME se décrit comme le nouveau hub de centralisation de stockage de Pokémons et permet de retrouver sur l’appli Switch et mobile l’entièreté de son Pokédex réuni au cours des derniers jeux de la série.

Pokémon Home

Il sera possible de transférer les Pokémon obtenus sur les versions Epée/Bouclier vers l’une et l’autre. Les deux précèdent jeux de la franchise sur Switch ne sont pas en reste : le transfert entre Pokémon : Let’s Go, Évoli/Pikachu est également de la partie et ceux qui sont en manque de leurs Pokémons de première génération pourront envoyer leurs monstres capturés vers Epée/Bouclier, histoire de ne pas faire de jaloux.

Une comptabilité avec Pokémon GO est également prévue, sans plus de précisions pour le moment.

Pokémon Go : en version gratuite ou payante

La version mobile de l’application offre bon nombre de fonctionnalités absentes de la version Switch – notamment en termes de connectivité avec d’autres utilisateurs.

En plus de profiter de “Cadeaux Mystères” exclusifs à la version mobile, l’échange de Pokémon avec d’autres dresseurs à travers le monde est rendu possible par La Boite Miracle et le Global Trade System. Le Pokédex national, présent également sur Switch, est largement étendu sur mobile avec la possibilité de voir les capacités des différents Pokémon capturés.

Mais il faudra néanmoins passer par la case premium pour profiter pleinement de HOME : avec des tarifs allant de 2,99€ pour 30 jours jusqu’à 15,99€ pour une année complète, l’application se veut résolument tournée vers les aficionados de la franchise qui souhaitent pouvoir pleinement profiter de leur Pokédex sur l’écosystème des consoles Nintendo.

Un compte premium permet de stocker un nombre bien plus important de Pokémon (30 en version basique, 6000 en payant), de créer un groupe d’échange avec d’autres utilisateurs et d’accéder à la Fonction Juge, un répertoire similaire à un Pokédex boosté aux graphiques et aux statistiques pour ceux qui veulent tout savoir sur leurs captures.

La souscription à la formule premium permet de profiter d’une comptabilité supplémentaire avec l’application Banque Pokémon disponible sur 3DS. Sortie en même temps que Pokémon X/Y en 2014, cette précurseur à Home permettait déjà de réunir les Pokémons obtenus sur les jeux de la console tels que Pokémon Rubis Oméga/Saphir Alpha puis Soleil/Lune et il sera ainsi possible d’envoyer les Pokémons stockés vers Home. Si cela reste une option réservée aux membres payants, Nintendo ouvre les vannes et offre les frais de transfert pendant un mois à compter du lancement.