Tout lâcher pour aller vivre dans une termitière martienne

À mesure que les perspectives et les possibilités pour partir à la conquête de Mars se dessinent et prennent vie, la NASA s’est en parallèle attelée à trouver des solutions pour résoudre un des défis posés par l’exploration interplanétaire : la conception d’infrastructures qui vont accueillir les astronautes sur les objets visités.

L’agence spatiale américaine a lancé il y a quatre ans, un challenge mettant au défi plusieurs équipes de construire une maquette virtuelle en trois dimensions d’un habitat capable d’accueillir les missions habitées qui vont partir à la conquête de l’espace, le 3D-Printed Habitat Challenge.

Tout lâcher pour aller vivre dans une termitière martienne

Crédits Pixabay

Ce concours entre actuellement dans sa dernière phase. Les trois équipes qui ont atteint le stade ultime ont ainsi été mises au défi de construire un modèle 3D virtuel conçu pour les missions martiennes, avec tous les détails sur les structures qu’ils ont conçues.

Des termitières géantes prennent la tête du classement

Il faut dire que les équipes participantes ne manquent pas d’imagination quand il s’agit de concevoir leurs modèles d’habitations martiennes. On retrouve d’ailleurs des formes assez intéressantes, rappelant certaines structures qu’on rencontre sur Terre.

Ainsi, l’équipe new-yorkaise SEArch+/Apis Cor, celle qui est actuellement en tête du classement, a imaginé un modèle qui prend la forme d’une grosse termitière.

Mais que l’on ne s’y méprenne pas, sous ses allures de nid de termites, sa structure extérieure présentant des cellules en losange et doublée d’une hélice est conçue pour la rendre très solide. La façade est complétée par des ouvertures de forme circulaire qui contribueront à capter la lumière solaire afin d’éclairer l’intérieur du douillet nid martien.

Les yourtes et les ballons ne sont pas en reste

La seconde place revient à l’équipe Zoperhous, originaire de l’Arkansas. Elle a planché sur des structures plus trapues, s’apparentant aux yourtes, ces tentes que les nomades mongols utilisent  comme refuge au cours de leurs pérégrinations.

La troisième place est attribuée à une équipe qui vient du Connecticut, Mars Incubator, qui a séduit les juges avec une structure qui rappelle la forme d’un ballon de foot, avec les figures hexagonales caractéristiques. Elle est entourée sur les côtés de trois compartiments annexes qui accueilleront le lieu de vie des astronautes, et même un jardin.

Les équipes vont ainsi accéder à la finale de ce concours au cours de la première semaine du mois de mai, du premier au 4 et elles devront réaliser des modèles réduits basés sur chaque concept. Un prix de 800.000 dollars à la clé pour le vainqueur.

Mots-clés marsNASA