Tout lâcher pour traverser les Etats-Unis… avec Google Street View

Uday Schultz a 19 ans et il est en deuxième année à Harvard. Originaire de Brooklyn, il s’est mis en tête de profiter des vacances d’été pour traverser les États-Unis… avec Google Street View.

À l’origine, Uday ne pensait pas se rabattre sur la solution de Google pour mener à bien son projet. L’étudiant, doux rêveur, avait en effet pour objectif de traverser le pays en voiture. Un road trip auquel il pense depuis le collège.

Un panorama de Google Street View

Un panorama de Google Street View

Faute de voiture, il n’a cependant jamais pu mener à bien son projet et la situation sanitaire actuelle l’a poussé à changer ses plans… drastiquement.

Traverser les États-Unis avec Google Street View

Confortablement installé chez lui, Uday Schultz a donc démarré son ordinateur et lancé son navigateur préféré, pour finalement se rendre sur Google Maps. Là, notre étudiant a simplement pris Pegman pour le déplacer au-dessus de la ville de Seattle. Quelques clics plus loin, il a alors démarré son périple… et commencé à se diriger en direction de sa maison.

Et mine de rien, il s’agit d’un sacré voyage. Les deux villes sont en effet situées à l’opposée et elles sont ainsi séparées par un peu plus de 4 500 km. Histoire de vous donner un ordre d’idée, si Uday avait décidé de prendre sa voiture, alors il lui aurait fallu parcourir pas moins de 4562 kilomètres pour mener à bien sa mission.

À titre de comparaison, seulement 1141 kilomètres séparent Dunkerque de Perpignan. Soit un voyage de seulement 11 heures en voiture, sans s’arrêter.

On pourrait croire que Uday agit par ennui, mais ce n’est pas le cas. Comme il l’a très bien expliqué à nos confrères de Vice, il s’agit avant tout d’un projet de recherche et il n’a ainsi pas choisi son itinéraire par hasard. En réalité, l’étudiant se passionne depuis longtemps pour les infrastructures industrielles et ce voyage est aussi l’occasion pour lui de visiter d’anciens sites miniers ou même de vieilles structures ferroviaires. Un moyen comme un autre de se replonger dans l’histoire industrielle des États-Unis.

À lire aussi : 5 découvertes scientifiques réalisées à l’aide de Google Maps

Un projet de recherche avant tout

Uday évite donc soigneusement les grands axes et il préfère ainsi se focaliser sur les routes secondaires. Ce qui lui permet, du même coup, de visiter des régions assez reculées.

Alors bien sûr, il lui arrive parfois de tomber dans une impasse, mais cela ne le décourage pas pour autant. Lorsque cela arrive, Uday se contente de rebrousser chemin et de choisir une autre route.

À l’heure actuelle, et après un mois de route, l’étudiant se trouve dans le Minnesota, non loin de la ville de Duluth. Il n’est donc plus très loin de sa destination, mais il pense faire un petit détour pour aller découvrir les infrastructures installées dans le Midwest. Il lui reste cependant pas mal de temps pour boucler son voyage. Harvard a en effet annoncé que les cours de l’année scolaire 2020-2021 se feront exclusivement en ligne en raison de l’épidémie de Coronavirus en vigueur aux États-Unis.

Là-bas, la situation est en effet critique. Plus de 3,4 millions de cas ont ainsi été confirmés, pour près de 140 000 décès. Histoire de mettre ces chiffres en perspective, en tout, ce sont 13 millions de cas qui ont été confirmés dans le monde, avec un peu plus de 577 000 décès.

À lire aussi : 5 autres découvertes scientifiques réalisées à l’aide de Google Maps