Tout quitter pour dessiner des Baby Yoda dans le ciel avec des drones

Baby Yoda est la nouvelle coqueluche des internautes et cela ne semble pas vouloir changer.

Depuis sa toute première apparition dans The Mandalorian, la nouvelle série de Disney+, le personnage s’est en effet retrouvé au centre de toutes les attentions… à un tel point qu’il a même fait son entrée dans les Sims. Oui, et à présent, c’est un photographe qui a souhaité lui rendre hommage.

Un drone volant dans le ciel

Crédits Pixabay

Russel Klimas habite à Colorado Springs, où il exerce comme photographe.

Dessiner Baby Yoda dans le ciel grâce à un drone

Passionné de photos et de vidéos, il a appris au long de sa carrière à maîtriser plusieurs techniques complexes, et il s’est récemment découvert une véritable passion pour le light painting.

Si vous n’êtes pas familier de la chose, alors sachez que le light painting consiste à dessiner des motifs dans les airs à l’aide de lumières après avoir réglé la vitesse de l’obturateur sur un long intervalle. La technique n’est pas forcément très compliquée, mais elle nécessite un minimum de rigueur pour que cela fonctionne. Le photographe doit en effet s’assurer de quitter la scène avant que l’obturateur ne se referme, sous peine d’apparaître sur l’image.

Russel Klimas a donc eu envie de rendre hommage au petit personnage de The Mandalorian en le dessinant dans le ciel. Pour ce faire, il a donc monté un Lumecube sur un drone et il a configuré ensuite l’itinéraire à suivre afin de pouvoir dessiner le motif voulu.

La deuxième fois, c’était la bonne

Cette étape a été particulièrement difficile. Le motif étant complexe, Klimas n’avait pas droit à l’erreur. Afin d’éviter l’écueil, il a donc utilisé Google Earth afin de dessiner la trajectoire à suivre… et les différents points les composant. Après quoi, il a exporté la liste de ces points au format XML pour la charger ensuite dans le logiciel de navigation de son drone.

Le photographe a ensuite attendu que la nuit tombe et il a lancé le drone dans les airs. Et en réalité, il l’a fait deux fois puisque le premier essai s’est soldé par le crash du drone… et la destruction de deux hélices. Fort heureusement, la deuxième fois a été la bonne et notre artiste de haut vol et donc pu dessiner son motif dans le ciel, rendant ainsi un hommage insolite à Baby Yoda.

View this post on Instagram

LET ME SEE THE BABY. THE BABY YODA SHOW. Created with @lumecube strobe, stars trails are from switching out colors for the baby. ISO 100 F stop 8 Shutter Speed 18 minutes Last time I attempted this I crashed my drone and it currently has two broken arms. Thanks to @Nikdelgado_ I have a drone I can use for the time being. I won’t be attempting to light the same way I did before. Not taking that chance again. I think using the drone mounts from Lumecube and having the lumecubes at an angle is what caused it to crash before I believe. This wasn’t the first time this had happened either because the mount snapped off, so be aware. . . . . . . . . . . . . . #lightpainting #lightpaintingblog #dronevideo #droneoftheday #dronenerds #droneflying #dronephotography #dronestagram #droneofficial #droneart #droneworld #droneaddict #dronelife #themandalorian #dronelightpainting #babyyodamemes #yodamemes #babyyoda #yoda

A post shared by Russell Klimas – Photographer (@lightnlense) on

Mots-clés insolite