Tout quitter pour explorer des tunnels de lave extraterrestres

Les chercheurs sont convaincus qu’une forme de vie extraterrestre existe, ou a existé, quelque part dans l’espace. Pour le moment, personne n’a été en mesure de fournir des preuves de leur existence. Néanmoins, cela n’empêche pas les scientifiques de poursuivre leurs recherches.

Pour augmenter leur chance de trouver des éléments permettant de prouver l’existence des extraterrestres, les chercheurs ont décidé d’élargir leur zone de recherche. Dans une récente étude publiée dans la revue PNAS, le géologue Sid Perkins a suggéré que les tunnels de lave auraient pu abriter des formes de vie extraterrestre.

Crédits Pixabay

Il faut savoir qu’à l’époque, de nombreuses éruptions volcaniques ont eu lieu sur Mars et la Lune, tout comme sur la Terre. Ces nombreux volcans ont laissé des traces sur ces planètes, dont des tunnels de lave souterrains.

Des tunnels qui ont peut-être abrité la vie

Les tunnels de lave se forment à la suite d’une éruption volcanique. Lorsque la couche supérieure de la lave commence à refroidir et à durcir sous l’effet de l’air, une rivière de lave continue à s’écouler sous la surface pour former des tunnels.

D’après cette nouvelle étude, ces tunnels de lave auraient été le refuge idéal pour les formes de vie extraterrestres qui ne supportaient pas la lumière du Soleil. Des milliards d’années après les éruptions volcaniques qui ont eu lieu sur Mars et la Lune, les scientifiques veulent explorer ces tunnels pour essayer d’y trouver les traces d’une forme de vie extraterrestre.

À lire aussi : Exotica, le catalogue consacré à la recherche extraterrestre

Un habitat pour les astronautes ?

Sid Perkins a indiqué que ces tunnels de lave pourraient même servir d’habitat pour les astronautes en mission sur Mars ou sur la Lune.

« En dehors du fait qu’ils permettent d’en apprendre plus sur l’histoire géologique, ces tunnels de lave offrent des conditions environnementales qui sont assez stables et sont plus accueillants que la surface de certaines planètes » explique-t-il.

À en croire Sid Perkins, « si Mars a abrité la vie, elle aurait migré vers ce genre de refuge au moment où la planète a évolué et où les conditions de vie à la surface sont devenues de plus en plus rudes. » Selon les chercheurs, la planète rouge offrait, à ses débuts, des conditions de vie similaires à celle de la Terre.

Il faudra du temps et du matériel sophistiqué pour vérifier si les tunnels de lave sur Mars ont réellement abrité d’anciennes formes de vie extraterrestre.

À lire aussi : L’IA pour rechercher de la vie extraterrestre sur d’autres planètes

Mots-clés exoplanètes