Tout sur le DJI Mavic Pro

DJI avait bien un drone en préparation. Le constructeur vient en effet de lever le voile sur un nouvel appareil très prometteur, le Mavic Pro. Prometteur, car il ne se contente pas de s’aligner sur la concurrence. En réalité, il est capable de filmer en 4K et il peut en plus atteindre une vitesse maximale de 65 km/h, le tout avec un pilote automatique intelligent et une portée maximale de 7 kilomètres.

Le Mavic Pro est assez imposant et plutôt massif, mais il n’en reste pas moins transportable. Tout comme sur le Karma, l’utilisateur pourra replier les bras supportant les hélices contre le corps de l’appareil pour réduire son encombrement durant les transports.

Mavic Pro : image 1

DJI vient de présenter un nouveau drone.

Mieux, il n’aura pas besoin de démonter les hélices pour ranger son quadricoptère et il suffira ainsi de les alignes sur le reste de la structure pour pouvoir glisser le drone dans sa valise de transport.

Mavic Pro : le drone transportable par excellence

DJI n’a pas lésiné sur la fiche technique non plus puisque l’appareil offre une autonomie de 27 minutes et une portée de 7 kilomètres sur les territoires gérés par la FCC. C’est très impressionnant sur le papier, mais il sera préférable de ne pas tenter le diable puisque la DGAC impose de piloter les drones à vue.

Pour diriger le Mavic Pro, l’opérateur aura l’embarras du choix et il pourra soit s’appuyer sur l’application mobile de DJI, soit passer par le contrôleur vendu avec l’appareil.

Relativement complet, ce dernier est pourvu de deux sticks analogiques, de plusieurs boutons et d’un écran de contrôle. Le constructeur n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié de ce côté puisque le retour vidéo se fera en Full HD.

Il a également pourvu son drone d’un mode sport. Lorsqu’il est activé, le drone pourra atteindre les 64,8 km/h. Attention cependant, car ce mode aura une incidence sur l’autonomie de l’appareil et il sera donc préférable de l’activer à bon escient.

Le Mavic Pro est aussi équipé d’un pilote automatique et il sera ainsi possible de créer des plans de vol en quelques instants en plaçant des repères sur une carte. DJI n’a évidemment pas lésiné sur les capteurs et le drone sera en plus équipé d’un GPS et d’un GLONASS afin que l’opérateur puisse le suivre à la trace durant ses déplacements.

1 199 € pour le pack de base

Toutes les fonctions habituelles sont aussi de la partie. Le Mavic Pro pourra ainsi revenir à son point de départ en un instant et il sera aussi capable de suivre un sujet en mouvement, comme un cycliste ou une voiture. Mieux, il sera aussi capable de capturer des dronies et d’immortaliser ainsi votre sourire ravageur.

DJI a développé une application particulière afin de faciliter le partage. Sobrement baptisée DJI Go, cette dernière permettra à l’utilisateur d’envoyer les images capturées par le drone vers Facebook ou même de diffuser un flux vidéo en direction de YouTube et de Periscope. Il faut noter qu’elle existe depuis un moment (merci Cosa).

Puisqu’on en parle, sachez que le Mavic Pro est équipé d’une caméra stabilisée capable de capturer des vidéos en 4K à 30 images par seconde. Il peut aussi shooter en RAW et il embarque un capteur de 12 millions de pixels surmonté d’une optique grand-angle.

Attendu pour la mi-octobre, le Mavic Pro sera proposé à 1 199 € et il est possible de le commander dès à présent en passant par le site de DJI. Le constructeur va aussi commercialiser un pack premium à 1 499  € avec une seconde batterie, des hélices supplémentaires, une station de recharge, un chargeur pour voiture et un sac.

Mavic Pro : image 2 Mavic Pro : image 3

Mots-clés djimavic pro