Tout sur le GoPro Karma

GoPro a enchaîné les annonces à un rythme soutenu hier soir et la marque a notamment profité de l’occasion pour lever le voile sur le tout premier drone de son histoire : Karma. Et attention, car l’appareil mise tout sur la modularité. Contrairement à ses concurrents, il n’est pas équipé d’une nacelle, mais… d’un gimbal extractible. Futé.

À première vue, Karma ressemble à tous les drones du marché. La structure principale est ainsi soutenue par quatre bras équipés de rotors. Des bras que l’utilisateur pourra replier sur le corps de l’appareil.

GoPro Karma : image 1

Le contrôleur de Karma.

Pas de grosses surprises non plus sur le plan esthétique. L’appareil est doté d’une robe blanche avec quelques éléments gris placés à des endroits stratégiques.

Karma : votre caméra, c’est votre GoPro

Contrairement aux drones de DJI, Karma est dépourvu de nacelle… et de caméra. Et pour cause puisque votre caméra est en réalité votre GoPro.

Pour l’installer sur le drone, il faudra commencer par accrocher la caméra au gimbal fourni. Le tout viendra ensuite se placer dans le logement placé au niveau du nez de l’appareil. Il suffira d’actionner un mécanisme pour le monter ou le démonter.

Cette configuration a de multiples avantages. Il sera en effet possible de faire évoluer les capacités vidéo du drone assez facilement et le gimbal pourra aussi être utilisé indépendamment du drone.

L’accessoire semble assez efficace et il sera ainsi capable de stabiliser la caméra sur trois axes différents. Il faudra évidemment attendre les premiers retours des utilisateurs pour savoir ce qu’il vaut sur le terrain.

Une offre très complète

Karma est aussi livré avec une télécommande dédiée, Camera Controller. Elle est assez imposante et elle embarque deux sticks analogiques, mais aussi un bouton d’atterrissage automatique. Les pilotes débutants devraient apprécier. Même chose, GoPro fournit aussi un sac à dos renforcé pour faciliter le transport de l’appareil.

Un choix judicieux, d’autant que les autres fabricants facturent généralement ce type d’accessoires à prix d’or. En parallèle, GoPro va aussi lancer une application mobile, Passenger App, afin de permettre aux amis des pilotes de récupérer le flux vidéo du drone en plein vol.

Karma est compatible avec les dernières caméras d’action du constructeur, et notamment avec la Hero 5 Black, la Hero 5 Session et les Hero 4 Black et Silver.

Attendu pour le 23 octobre prochain, le drone sera proposé à partir de 869,99 € sans la caméra. GoPro proposera aussi plusieurs packs en parallèle.

GoPro Karma : image 2 GoPro Karma : image 4

Mots-clés goprokarma