Tout sur le HTC Desire Eye

HTC a présenté un nouveau téléphone hier soir, lors d’une conférence de presse qui restera sans doute gravée au fer rouge dans notre inconscient collectif. Ou pas, en fait, mais ce n’est pas vraiment ce qui compte. Non, en réalité, ce qui vous intéresse, c’est de savoir ce que propose le HTC Desire Eye et autant vous le dire franchement : vous ne pouviez pas mieux tomber parce qu’on va justement parler de lui tout au long de cet article.

Esthétiquement parlant, il n’a pas grand chose à voir avec les derniers terminaux produits par le constructeur. Il en reprend la forme, certes, mais il troque le métal au profit d’une coque en plastique colorée. Une coque mise en valeur par une bordure très colorée.

HTC Desire Eye : photo 1

Il ne vous rappelle pas quelque chose ?

Sur le plan technique, et bien on reste sur du haut de gamme avec un écran de 5,2 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, pour une résolution en 1920×1080. Le terminal est animé par un processeur Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz, un processeur couplé à la fois à un GPU Adreno 330 et à 2 Go de mémoire vive.

Un terminal haut de gamme, taillé pour les selfies

L’espace de stockage est fixé à 16 Go mais il sera toujours possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD.

Et puis, bien sûr, il y a la partie photo. Si le Desire Eye embarque un capteur de 13 millions de pixels (+ 28mm f/2) situé à l’arrière du terminal, il a aussi droit à une caméra frontale de… 13 millions de pixels (+ 22m f/2.2). Avec un double Flash LED des deux côtés ! Vous l’aurez compris, ce terminal a été spécialement pensé pour tous ces personnes qui passent leurs journées à se prendre en photo, pour alimenter leurs différents profils sociaux.

Plutôt compact (151,7 x 73,8 x 8,5 mm), le HTC Desire Eye pèse 154 grammes tout rond et il est équipé d’une batterie de… 2400 mAh. C’est finalement le seul point noir en ce qui me concerne.

Sinon, et bien le BoomSound est de la partie, et le terminal est traité IPX7. Il sera donc en mesure de survivre à une brève immersion dans l’eau, à la condition expresse de ne pas descendre en dessous du mètre de profondeur. Le WiFi 802.11n est aussi de la partie, de même pour le Bluetooth 4.0 et le NFC. Sans grande surprise, le HTC Desire Eye sera aussi en mesure de se connecter à des réseaux de type 4G / LTE.

Attendu pour le mois de novembre, le Desire Eye devrait être proposé à partir de 499€ sans subvention opérateur.

Mots-clés htchtc desire eye