Tout sur le HTC U Play et le HTC U Ultra

HTC aura finalement tenu parole. Le constructeur vient en effet de lever le voile sur deux nouveaux téléphones positionnés sur le milieu et le haut de gamme : le HTC U Play et le HTC U Ultra. Résolument centrés sur l’utilisateur, ces deux terminaux ne manquent pas d’atouts et ils risquent par conséquent de plaire à pas mal de monde.

HTC n’aura donc pas décidé d’attendre le Mobile World Congress 2017 pour introduire sa nouvelle gamme. Contrairement aux années passées, le géant taïwanais a préféré prendre un peu d’avance sur ses concurrents.

HTC U Ultra : image 1

Le HTC U Ultra rappelle un peu les Galaxy de Samsung.

Ce choix peut surprendre, mais il est finalement assez logique. En procédant de la sorte, le constructeur s’assure que ses deux téléphones ne finiront pas noyés dans la masse des annonces du salon.

HTC U Ultra : la force tranquille

Le HTC U Ultra vient se positionner sur le haut de gamme. Esthétiquement parlant, il rappelle beaucoup les terminaux de Samsung. Comme eux, il hérite d’un boîtier en verre et d’un cadre en métal. L’ergonomie est assez conventionnelle elle aussi et le géant taïwanais a ainsi choisi de regrouper les trois boutons habituels sur le flanc droit de l’appareil.

En plus de cela, il a aussi placé un bouton d’accueil sous l’écran. Il dissimule un lecteur d’empreintes digitales, bien entendu.

HTC a fait le choix de supprimer la prise casque de l’appareil. Là encore, il est difficile d’être surpris compte tenu des dernières annonces faites par Apple et Motorola. Côté connecteur, il a opté pour de l’USB Type-C et cela n’a rien de surprenant là encore.

Centré à l’arrière, le module photo est accompagné par un flash double ton et par un autofocus laser. Il devrait donc être en mesure d’offrir une vitesse de mise au point accrue.

Sur la partie technique, HTC a opté pour un écran Super LCD de 5,7 pouces capable d’afficher du 2560 x 1440. Pour le processeur, il a choisi d’intégrer un Snapdragon 821 couplé à un GPU Adreno 530 et à 4 Go de mémoire vive. L’espace de stockage est fixé pour sa part à 64 Go et il sera possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD.

À l’arrière, on retrouve un capteur de 12 millions de pixels. La caméra frontale atteint quant à elle les 16 millions de pixels. Le WiFi 802.11 ac est évidemment de la partie, de même pour le Bluetooth 4.2, le GPS et la 4G. Une batterie de 3 000 mAh complète l’ensemble, une batterie compatible avec le chargement rapide.

Le HTC U Ultra a une autre particularité intéressante. Tout comme le V10 de LG, il intègre un second écran placé au-dessus du premier, un écran capable d’afficher des notifications, l’heure ou même la météo.

HTC U Ultra : image 3 HTC U Ultra : image 2

HTC U Play : l’accessibilité avant tout

Le HTC U Play ressemble beaucoup à son grand frère. Comme lui, il est doté d’une coque en verre et d’un châssis métallique. L’ergonomie ne change pas. Les boutons sont placés au même endroit et l’appareil fait lui aussi l’impasse sur la prise casque. Il conserve cependant le port USB Type-C et c’est un choix évidemment très judicieux.

La fiche technique de l’appareil est moins impressionnante, en revanche.

Là, on trouve pour commencer un écran de 5,2 pouces capable d’afficher du Full HD et donc du 1920 x 1080. Derrière, le terminal est aussi équipé d’un Helio P10 cadencé à 2 GHz, avec un GPU ARM Mali-T860 MP2 couplé à 3 Go de mémoire vive. L’espace de stockage atteint pour sa part les 32 Go et il sera possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD.

Côté photo, HTC a opté pour un capteur de 16 millions de pixels à l’arrière et pour un capteur de 16 millions de pixels à l’avant. Le WiFi 802.11 ac est de la partie, de même pour le Bluetooth 4.2 et le GPS. La batterie atteint une capacité de 2 500 mAh.

En parallèle, HTC a aussi levé le voile sur un nouvel assistant virtuel du nom de Sense Companion. Il fera la part belle au machine learning et il aura pour but de faire gagner le plus de temps possible à son utilisateur. Comment ? Cela reste à déterminer malheureusement. L’outil n’est effectivement pas encore finalisé et il reste donc encore pas mal d’inconnues dans l’équation.

Reste à évoquer la question du prix. Attendus pour ce trimestre, le HTC U Ultra devrait être proposé autour de 749 € et le HTC U Play autour de 449 $. Et là, c’est clairement un problème pour la marque, car ces tarifs ne sont pas du tout compétitifs face à la concurrence, et notamment face aux constructeurs chinois.

Remarquez, ce n’est pas la première fois qu’il commet cette erreur.

HTC U Play : image 3 HTC U Play : image 2 HTC U Play : image 1